Contribution de
annaick_f
Culture   Evasion  

1 garçon, 6 villes

Cet adorable moustachu globetrotter s'appelle Guillaume Marsaud. Avant d'être le rédacteur en chef de PUREchannel, il a pas mal bougé, sans guide et à l'intuition. Découvrez ses 6 villes préférées et ses bonnes adresses.

1 garçon, 6 villes
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Nice

J'adore cette ville parce que c'est celle de mon enfance ! J'ai grandi sur la colline de Gairaut, un lieu préservé, entre la forêt, la rivière, mes amis et nos cabanes en bois super élaborées. J'étais un vrai "petit sauvage" !

Nice, pour moi, c'est la liberté, l'insouciance et le temps qui passe (la colline n'est plus aussi sauvage maintenant).

Mon meilleur souvenir là-bas ? Quand je fumais mes premières cigarettes en cachette avec mon meilleur pote et un groupe d'ados. Mon meilleur ami et moi avions 9 ou 10 ans. Et eux, 5 ans de plus.

Mes bonnes adresses ? 1 - La cascade de Gairaut ! C'est le lieu des amoureux depuis lequel on a une vue sur toute la ville et sur la baie. 2 - La Halte, un café toujours sur la colline dans lequel j'ai passé pas mal de temps à jouer aux cartes avec pour seule pause la boulangerie d'en face et ses pains bagnat !

marché de la boqueria

L'Entrée du marché de la Boqueria

Lyon

J'aime la qualité de vie qu'il y a là-bas ! On prend du temps pour ses amis et on a des appartements suffisamment grands pour les recevoir !

Lyon, ce sont mes années d'études et le début de ma vie professionnelle : des heures et des heures de radio et une liberté totale de création.

Mon meilleur souvenir c'est quand je quittais mes chroniqueurs et que je descendais du studio d'enregistrement de mon émission de radio (dans un grand appartement avec vue sur le Rhône) pour rejoindre la deuxième partie de mon émission, dans un bar/resto (Le Cintra). A ce moment-là, j'allais me mettre en cuisine et je préparais mon interview en regardant le Chef cuisiner.

Mon repère à Lyon ? Le Cintra, sur la place de la Bourse. Un bon lieu pour ressentir la pulsation de la ville (surtout en été, en terrasse) !

Greenwich village New York

Greenwich Village, le panneau

Burano

C'est l'île où je veux me retirer quand je serai vieux !

Juste à côté de Venise, il y a ce lieu authentique, le seul de la lagune. Un endroit en totale opposition au décor de carton-pâte et de carte postale de Venise.

Je me rappelle du jour où j'ai ouvert le livre d'or de ce resto de poissons. Dedans, il y avait entre autres des messages d'Ernest Hemingway, Romain Gary (un des mes écrivains préférés) ou Keith Richards (je suis fan).

Ma bonne adresse ?Un des rares restos de l'île dont je viens de parler ! La Tattorria da Romano (Piazza Balsdassare Galuppi).

Tramway Lisbonne

Un Tramway à Lisbonne

ville de nice

Nice vue des hauteurs de la ville

Barcelone

C'est une ville qui a construit ma vie et ma personnalité. Je suis arrivé là-bas à 7 ans, sans parler un mot d'Espagnol ou de Catalan. J'y ai appris l'adaptation ! Aujourd'hui, au fond de moi, j'ai cette double nationalité, ces deux cultures (et leurs références).

Barcelone, pour moi, c'est un monde nouveau de A à Z !

Je me rappelle surtout du marché de la Boqueria (à côté de La Rambla) dans lequel je touchais les fruits, je parlais à tous les commerçants. Je devais avoir 8 ou 9 ans et je me souviens encore de ces odeurs et de ces couleurs ! D'ailleurs, je vous conseille d'aller déguster un de leurs smoothies à un euro.

Mes bonnes adresses ? 1 - Els 4 gats, une vieille brasserie dans le quartier gotico où Picasso a fait sa première expo ! 2 - Le Pipa Club, placa Real, une boîte / bar dans un appart ouverte toute la nuit !

pont saone de Lyon

Le pont de la Saône à Lyon

New York

J'ai une vraie reconnaissance pour cette ville : je n'en attendais rien en y allant et elle m'a donné ce dont j'avais besoin ! Là-bas, j'ai pris confiance en moi et en mon travail (imaginer et produire des émissions de radio).

C'est ma ville "révolution", vraiment.

J'ai tellement de souvenirs là-bas, mais je me rappelle des après-midis avec Joe Columbo, un octogénaire star de Greenwich Village qui donnait des sandwichs à Bob Dylan , à l'époque où il faisait la manche. J'adorais nos discussions dans son appart de veuf, ce papier peint, ces vieux vinyles et son vin italien.

Si vous passez à New York, faites un détour au Nu Blu. C'est un label de musique et un club (62 Avenue C). C'est là que le jazz est vivant et mixé avec de l'electro, de la bossa... Bref, un endroit ouvert jusqu'à 2 heures du matin, où tout le monde danse sur de la bonne musique jouée par de vrais musiciens.

Canal Ile Burano

Le canal de l'ïle de Burano

Lisbonne

J'aime cette ville, car j'ai l'impression d'y être chez moi. Surtout la nuit.

Pour moi, cette ville représente les vacances !

Mon meilleur souvenir là-bas tient de "l'anecdote Lonely Planet" ! Je suis allé au LUX, la boîte de nuit de John Malkovich où les gens font encore la queue à 5 heures du matin pour y entrer. Bref, j'avais lu dans le guide qu'il ne fallait pas louper le lever de soleil sur la terrasse du club. Je l'ai vécu est c'est VRAI ! C'est vraiment bizarre de vivre ce qu'a écrit un guide de voyage...

Là, pas de vraie bonne adresse, mais plutôt deux choses à faire. Un, aller prendre le tramway au Bairro Alto à Lisbonne et deux, faire une vraie casa de fado dans le quartier de l'Alfamo.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0