Contribution de
Laetitia_Rbl
sexo-psycho   Psycho  

10 personnes qui m'énervent dans le métro

En dehors des grèves et des escalators en panne, ce sont surtout les usagers qui me font détester le métro.

10 personnes qui m'énervent dans le métro © Rafa Espada
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Celle qui ne te laisse pas sortir
Certaines personnes ont tendance à se jeter dans le métro dès l'ouverture des portes, quittent à bloquer les gens qui, eux, aimeraient bien descendre.

Celui qui ne bouge pas
Dans chaque wagon, il y a toujours une personne qui entre dans le métro et s'arrête juste au pas de la porte, empêchant les autres de monter, et qui ne semble pas décidée à bouger.

Celui qui te demande de l'aide pour frauder
"Je peux passer avec vous madame ?". Non, je paye mon ticket, c'est pas pour que tu en profites gratos.

Celui qui fraude sans te demander
Pire : certaines personnes se collent à d'autres pour passer le tourniquet avec elles. Sans demander avant. C'est particulièrement désagréable.

Celle qui se maquille
Je peux comprendre qu'il faut rentabiliser le temps de trajet. Mais sa poudre libre qui se renverse sur ma veste, non, c'est non ! Puis, bonjours les bactéries.

Celui qui s'assoit avec sa maison sur les sièges
Un sac à dos, une valise, plusieurs sacs en bandoulière... Certes, on peut voyager charger, mais dans ce cas, on reste debout ou on prend un strapontin, on ne mobilise pas quatre places.

Celui qui se jette sur la place libre... Et fait semblant de ne pas voir la personne âgée / l'enfant / la femme enceinte
La courtoisie, certains ne connaissent pas. Et laisser leur précieuse place assise à quelqu'un qui en a plus besoin  ne vient visiblement même pas à l'esprit de certains.

Celui qui sort au dernier moment
La sonnerie est en train de retentir quand il se rend compte qu'il serait peut-être temps de bouger. En bousculant tout le monde au passage bien sûr.

Celui qui sort beaucoup trop tôt
Le métro vient à peine de quitter la station précédente que cette personne s'écrit : "PARDON, JE DESCENDS, PARDON !!!!". Sauf que dans une rame blindée ET en mouvement, on ne peut pas vraiment bouger avant l'ouverture des portes.

Celui qui descend sur la voie
Pour faire une photo, prouver son "courage" à ses potes ou simplement faire chier le monde, des gens s'amusent souvent à descendre sur les voies. Résultat, le courant est coupé, et toute la ligne se retrouve vite paralysée.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0