Contribution de
Léonie_D
sexo-psycho   Santé  

5 astuces pour (apparemment) vivre vieille

Outre le fait que je suis non fumeuse, j’avais toujours eu l’impression de ne pas assez préserver mon capital santé. Et puis un jour, on m’a dit que je faisais tout pour vivre vieille…

5 astuces pour (apparemment) vivre vieille
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Connaissant mon addiction pour la junk food, mon aptitude à me coucher très tard, les sorties àrépétition qui n’épargnent pas ma fatigue et globalement, tous ces petitsmoments de folie que j’affectionne dans la vie, j’en ai été la premièresurprise. Mais il semblerait que la santé parfois, ne tienne qu’à de petitesastuces toutes simples :

Boire du jus decanneberge :
Moins fun que leCosmo ? Pas si sûr. Le jus de cranberry, c’est une jolie couleur un peugirly, un goût léger et une sensation rafraîchissante. Vous admettrez que çavend du rêve ! Ce que j’ignorais en revanche, alors que j’en prenais déjàun grand verre chaque matin au réveil, ce sont ses qualitésthérapeutiques : prévention de maladies cardio-vasculaires, de cancers,ralentisseur du vieillissement, prévention contre les infections urinaires etles problèmes bucco-dentaires… M’est avis que je ne suis pas prête d’arrêterd’en boire.

Ne pas surchaufferson appart’ :
Quand d’autres adorent rentrer dans un home sweet home hyper douillet et chaud, je raffole de lafraîcheur. Ma chambres est toujours très peu chauffée voire pas du tout etglobalement, on se caille les miches dans mon appart’, comme me le fontgentiment remarquer mes amies. 19 degrés, ça vous choque ? Pourtant, ilparaîtrait que ce soit bien meilleur que la surchauffe et le nid de microbes qui va avec,quitte à m’emmitoufler sous plein de pulls ou dans un grosse couette. En plus,c’est économique. What else ?

S’exposer à lalumière du jour un maximum
Et oui, nous ne sommes pas des vampires ! Donc mêmel’hiver, même avec les horaires de bureau et la nuit à 16h30, il est plutôt recommandéde se faire un footing/une balade desanté ou ce que vous voulez, mais quand il fait jour. Sur le même principe quela luminothérapie, le noir est propice à la dépression ou, de façon moinsviolente, au cafard. Et donc à éviter le plus possible. En grande amoureuse dela flânerie que je suis, je compte bien profiter un maximum de mes horairesdécalés pour savourer l’air frais et la clarté. Oui oui, la clarté, même enhiver.

Faire du yoga :
Depuis que j’ai découvert le yoga (vinyasa), on ne m'arrête plus.Et si je ne brille assurément pas dans les exercices par ma souplesselégendaire ni ma grâce, cette discipline a le don de m’apporter plus debienfaits que mes sempiternelles courses après le bus ! Au programme, unsport qui allie concentration, équilibre et relaxation tout en faisanttravailler l’ensemble des muscles. Ca sonnerait presque comme une chorégraphie.Le seul souci au fond, est qu’à force de tant de bien-être, je pourrais bien m’endormir en pleine séance.

Ne pas passer unejournée sans musique
Voici une activité qui peut paraître bateau :soi-disant tout le monde aime la musique, tout le monde en écoute, alors quec’est loin, figurez-vous, d’être une vérité générale. Mais c’est surtoutbeaucoup plus sain que je ne l’aurais imaginé. La musique permettrait des’affranchir du stress quotidien par le biais de l’évasion et d’un p’titplaisir presque inconscient. Par conséquent, je ne me prive assurément pas d’enjouer ou de pousser le son à fond, n’en déplaise à mes voisins. Force est dereconnaître que chanter, danser, assister à un concert… Il y a pire tout demême pour entretenir sa santé !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0