Contribution de
Lou_Yann
Mon travail   sexo-psycho  

5 choses que j'aurai voulu savoir avant de me mettre à mon compte

A méditer si vous envisagez de monter votre propre entreprise !

5 choses que j'aurai voulu savoir avant de me mettre à mon compte © dr
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Avec le marché du travail en crise et l'impossibilité de trouver le job de mes rêves, j'ai tenté un coup de poker : créer ma boîte, et tenter l'aventure au solo. Et même si pour l'instant, l'expérience est un succès et que je ne regrette absolument rien, il y a deux ou trois petites choses que j'aurai aimé savoir avant de me lancer. Même si ça n'aurait probablement rien changé à ma décision.

Ma petite, tu peux dire adieu à ton temps libre
En théorie, je suis censée consacrer un mi-temps à mon entreprise. En pratique, je travaille facilement 60 heures par semaine, et le pire : c'est que j'en redemande. J'adore ce que je fais, et je n'ai pas peur d'y consacrer énormément de temps. Même si parfois, je regrette mes weekends et mes soirées de temps libre…

Tu peux aussi dire adieu à tes potes (mais pas à tes amis)
Forcément, quand on n'a pas beaucoup de temps pour soi, notre entourage à tendance à s'écrémer. J'ai dit au revoir à tous ceux qui me reprochaient de ne jamais avoir de temps à leur consacrer, pour ne garder contact qu'avec les personnes qui comprennent que je suis en train de construire quelque chose qui me tient vraiment à coeur. Et qui sont prêts à tout pour m'aider.

Tu vas être très critiquée
"Mais pourquoi tu ne t'es pas trouvé un petit job peinard ?". Forcément, mon mode de vie ne fait pas rêver tout le monde. Il y a ceux qui ne comprennent pas, ceux qui ne voient pas l'intérêt, ceux qui n'auraient pas fait les choses de la même façon… Et autant parfois leurs critiques sont constructives, autant souvent, c'est juste inintéressant.

Tu ne vas pas gagner beaucoup d'argent pour toi
Créer une entreprise, ça demande un minimum d'investissement. Et il y a plein de choses auxquelles on ne pense pas, tels que les impôts, l'URSSAF, j'en passe et des meilleurs. Alors même si le chiffre d'affaires de mon entreprise me parait rondelet, la somme qui atterrit dans ma poche l'est nettement moins.

Tu vas vivre l'aventure de ta vie
Mon entreprise ne vivra peut-être pas très longtemps. Mais dans tous les cas, je pourrais dire : "Je l'ai fait", et surtout, j'aurai appris beaucoup de choses sur le monde du travail et de l'entrepreneuriat. Enfin, si ça marche, c'est que du bonheur, non ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0