Contribution de
Laetitia_Rbl
Psycho   sexo-psycho  

5 galères que les ados de demain ne connaîtrons jamais

AH, les ados. Toujours en train de se plaindre. Mais quand j'entends leurs critiques d'aujourd'hui, et que je les compare à ce que j'ai pu vivre à leur âge, j'ai parfois envie de hurler : "RENDS-TOI COMPTE DE TA CHANCE!".

5 galères que les ados de demain ne connaîtrons jamais © MSN
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Le plaisir de téléphoner sans intimité
Envie de passer un coup de fil à leur dulcinée ? Les ados de 2015 s'isolent avec leur smartphone dans leur chambre. Moi, à mon époque, je devais utiliser le téléphone fixe. Sans fil. Situé dans le salon. Pratique, surtout si j'avais envie que toute ma famille puisse écouter, l'air de rien, depuis le canapé.

La joie des sms pas illimités
Difficile d'imaginer pour les jeunes d'aujourd'hui, mais quand j'avais 15 ans, j'avais droit à... 30 sms par mois. Une fois le crédit épuisé, je n'avais plus qu'à attendre le mois suivant.

La magie de MSN
Aujourd'hui, ils ont Skype et Facebook. Mais pour nous, MSN, c'était une RE-VO-LU-TION. A condition de penser à effacer les historiques des conversations pour ne pas que nos parents aillent fouiner dessus.

Les problèmes de piles
Maintenant, les consoles portables (3DS et compagnie) ou les MP3 fonctionnent avec des chargeurs. Mais avant, ma Game Boy et mon baladeur avaient besoin de quatre piles chacun... Une sacrée consommation !

Le mur du vidéo club
Envie de mater un film ? VOD, Replay, téléchargement, streaming... Le choix est large. Ah, où est partie l'époque où louer un film au vidéo club était toute une aventure ? Et la tristesse de découvrir que LE film recherché avait déjà été emprunté ? Oh, rage...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0