Contribution de
Ginny_Mezerette
sexo-psycho   Psycho  

5 réflexions que je ne veux plus jamais entendre sur mes seins

Par ma mère, mes copines, le vieux pervers du métro ou par n'importe qui, le prochain qui dit du mal de mon bonnet E le fera à ses risques et périls.

5 réflexions que je ne veux plus jamais entendre sur mes seins © Fabio Gismondi
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez35
Je m'abonne

Si tu as mal à dos, c'est parce que tu as de gros seins
Merci maman, mais malheureusement, je suis faite comme ça. Je ne vais pas renoncer à ma poitrine juste pour soulager quelques douleurs dorsales. D'ailleurs, mon kiné dit que ça n'a rien à voir, que c'est juste parce que je travaille trop sur mon ordinateur. Bim.

Ohlala mais ils sont ENORMES ! Ils ont toujours été comme ça ?
Oui, bien sûr, je suis née avec des obus. Bien sûr que non, ils n'ont pas toujours été comme ça. Mais depuis l'adolescence, j'ai été gâtée par mère nature. C'est comme ça. Et non, il ne sont pas faux non plus.

Ils sont magnifiques !
Certes, c'est gentil. Mais à moins que ce compliment ne sorte de la bouche de mon mec, c'est tout simplement déplacé. Et ça vaut pour le barman, le pervers du métro et le mec qui me demande son chemin depuis sa voiture.

Tu as déjà pensé à la réduction mammaire ?
Désolée ma chérie, mais le 95B, très peu pour moi. Mes seins ne sont pas difformes, ils sont juste plus gros que les tiens, et parfaitement adaptés à ma silhouette. Alors chut.

J'ai envie de mettre ma main / langue / b*te dedans
NON, NON ET NON. Ce n'est pas parce que j'ai une grosse poitrine que je dois accepter d'être la cible de réflexions perverses. Ce n'est jamais agréable, et on appelle ça du harcèlement. Oui monsieur.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
35 commentaire(s)
Anonyme - 13/12 à 16:53

je pense pas que cette article sois inutile comme certain l'on dit certes des réponses aux réflexions sont plutôt virulentes et peut être même un peu déplacé mais tant que vous n'avez pas été victime de cela il est compliquer de comprendre En effet, l’acharnement que font certaines personnes sur les poitrines bien en chairs est compliqué a supporter : vous devez essuyer ces réflexions de personnes étrangères mais aussi de vos amis et ce n'est pas de l'entendre 10 ou 2 fois par jour qui fait le harcèlement mais c'est de l'entendre quotidiennement. Cela pousse au complexe j'en est été victime : devoir dissimuler sa poitrine coûte que coûte ou ne pas pouvoir se mettre en maillot de bain et je parle même pas de biquinie : voila le quotidien de beaucoup de femme. Mais celle qui s'assume comme elles sont elles sont jugées car elles osent le décolté je trouve donc que cette article est justifée meme si je n'oserais pas repondre de cette facon meme si j'avoue l'avoir pensé plusieurs fois lors de remarques deplacé.

Signaler un abus
Anonyme - 11/12 à 14:07

J'ai quand même le sentiment que les 5 réflexions ci dessus ne sortent pas forcement d'une bouche masculine.

Signaler un abus
Sernio - 10/12 à 20:26

Quand on te demande si tu as déjà pensé à la réduction mammaire, c'est parce qu'on se doute que ça doit avoir des inconvénients, donc on dit ça par compassion, pauvre gourde, pas la peine de nous envoyer chier.Et quand on te dit qu'ils sont magnifiques, prends le comme un compliment et c'est tout, y à des nanas quand les hommes les voient passer dans la rue ils se foutent d'elles, alors ai un peu d'auto dérision et arrête de te vexer pour de la merde.

Signaler un abus
anonyme - 07/12 à 14:03

Avec une poitrine comme sa pas idée d'allaiter.en temps normale je ne fais que du 90b

Signaler un abus
ici_c_est_moi - 06/12 à 22:09

Ben c'est réciproque vis à vis des mecs. Il suffit de dire qu'un mec est bien monté pour que toutes les filles aient leurs orbites rivées sur ce qu'il a sous la ceinture.

Signaler un abus
Commentaire(s) : 35