Contribution de
audrey_s
Ma famille   sexo-psycho  

A eux les écrans

Nos jeunes font partie de la " I-génération ", I comme Je (en anglais) ; I comme le dieu Internet à qui ils vouent un véritable culte.

A eux les écrans
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

A retenir :

On accuse parfois les jeux de mettre les enfants en situation de repli ou de dépendance : il faut savoir que les jeux ne sont pas forcément la cause du trouble, mais un révélateur... Si un enfant éprouve le besoin de s'enfermer et de vivre dans le virtuel plutôt que dans la réalité, c'est peut-être que celle-ci ne répond pas à ses attentes. Il faut alors réamorcer le dialogue.Il n'existe donc pas de réel danger de " l'écran " si les adultes en fixent les limites et en expliquent les dangers. Les enfants s'en servent essentiellement pour de bonnes raisons ! A nous d'être suffisamment vigilants pour les choses ne dérapent pas.

On pourrait penser qu'ils se servent d'Internet tout d'abord pour rechercher des informations, la réalité, c'est qu'ils s'en servent pour rester en contact, communiquer entre eux avant tout, et jouer en ligne ! L'Internet leur permet de tisser leur toile, leur propre tissu de relations ; c'est un moyen de rencontre qui respecte leur timidité et leur anonymat.

Ils " chattent " en direct

Plus rapide qu'un e-mail et plus intimiste qu'un blog et, en général totalement gratuit, la messagerie instantanée permet comme le téléphone mais en plus fort, car on peut y ajouter l'image, de rester en contact avec sa tribu.

Ils racontent leur " life " sur leurs blogs

Le blog est une sorte de journal intime (qui n'a plus rien d'intime) quotidien interactif, dans lequel l'enfant se raconte à travers des textes et/ou des photos : humeurs, coups de gueule, coups de coeur ! Destiné à être lu par tous sauf par les parents, bien sûr, l'enfant fait sa découverte de lui-même à travers les autres, leurs commentaires, leurs interrogations ou leurs propres blogs.Ce mode d'expression est une démarche plus structurante que le " vieux " journal intime, où l'enfant est seul face à lui-même, mais les deux peuvent être complémentaires. Attention toutefois au risque de dérapage ! L'enfant n'a pas toujours conscience que ce qu'il donne à lire de lui peut être lu et exploité par des personnes animées de mauvaises intentions.A nous, adultes de les mettre en garde contre les dangers éventuels, sachant que les sites d'hébergement ne font pas toujours assidûment leur travail de " garde-fou ".

Ils adorent les jeux en réseau.

Qu'ils soient d'action, d'aventure ou de stratégie, les jeux en réseaux passionnent les enfantsFascinés par l'identification au héros du jeu et par la possibilité d'en affronter plusieurs, ils réalisent des performances qui les valorisent.Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les jeux en réseau favorise la communication, puisqu'ils se jouent à plusieurs et parfois en équipe ; Ce qui peut donner lieu ensuite à des rassemblement de joueurs " pour de vrai ".

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0

Les derniers commentaires

  • Hello ! Wahouu ! c'est vrai que ça en jette vraiment, je me suis éclatée à créer la maison de mes rêves ! Juste un petit bémol...

    posté par Gagarine 16 mars 2016 - 09h57

    Logiciel d'aménagement

  • Mes yeux aiment et se reposent devans Kev Adams

    posté par Mathilda 12 mars 2016 - 22h45

    Kev Adams en fait-il trop ?

  • et surtout mettre les mains derrieres la tete ... ca peut faire croire aux gens qu'il faut pousser sa tete avec les mains ....

    posté par Anonyme 10 mars 2016 - 13h10

    Activité physique à pratiquer au quotidien

  • Bonjour je suis une élève en terminale ES et je souhaiterais travailler dans un magazine dans le futur ou bien même créer le...

    posté par JaceWinchester 07 mars 2016 - 20h38

    Dans les coulisses d'un magazine féminin

Elle adore Twitter



Elle adore Facebook