Contribution de
Lafilledelacom
Musique   Culture  

A la rencontre de Sarah Caillibot

Vous avez certainement vu son petit minois dans The Voice, je vous invite à la découvrir davantage.

A la rencontre de Sarah Caillibot © Paingout
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez2
Je m'abonne

Le RDV est donné au Jardin du Marais, un lieu qui s’accorde parfaitement à l’univers de Sarah Caillibot , à la fois donc et résolument moderne. Mais trêve de bavardage, partons à la découverte de la jolie Sarah. 

Un parcours artistique très riche 

Dès son plus jeune âge, Sarah a été attirée par l’art. Théâtre ou musique, pourquoi choisir, ça sera les deux ! Entre le Conservatoire d’Art Dramatique et les heures seules avec sa guitare pour apprendre à jouer, Sarah se donne à fond. 

Aujourd’hui, les planches ont été abandonnées au profit de la musique et le regard de la jeune femme se tourne vers le cinéma, c’est timidement qu’elle confie « aimer la proximité avec la caméra. » Serait-elle inarrêtable ? 

Cette passionnée des mots n'a jamais voulu se défaire de la musique et surtout de l'écriture. Elle explique ainsi « j’aime jouer avec les mots, j’ai fait un travail sur le son ». Ce n’est pas étonnant d’apprendre quelques minutes plus tard que Sarah est passionnée par la poésie, un registre qui sait faire chanter les mots ! 


The Voice, une première étape 

Sarah Caillibot assume parfaitement son parcours. Pour ceux que ne suive pas le télé crochet, en 2013 la chanteuse a participé à l’aventure The Voice en venant interpréter Pull Marine. Deux ans plus tard, le lien qui l’unit au programme est toujours intact puisqu’elle fait la première partie du The Voice Tour. Au total, elle aura fait 18 dates au cours de cette tourné. 

La scène lui tient particulièrement à coeur, elle exprime cela d’une manière très touchante « Le live est la réalisation, j’aime l’émotion, le frisson, j’aime partager cela avec le public, ça fait du bien ». 


Mettre des mots sur sa musique 

Si l’univers de la jeune femme est fascinant, sa musique, on en pense quoi ?

On sent la fragilité dans sa voix alors que c’est une femme forte qui a répondu à mes questions. Sarah Caillibot surfe sur la vague des reprises version chansons françaises avec une cover de Sexion D’assaut et leur célèbre Avant qu’elle parte. 

N’étant pas experte de l’univers de Sarah, je relève sa voix légèrement cassée qui envoute, parfois one ne est à oublier les paroles, on se laisse juste bercer par ses souffles. 

Néanmoins, le premier single "Poupée j’t'emmène » donne très envie de découvrir la suite ! 

Son programme estival est très riche puisque l’artiste va continuer à enregistrer son album et va tourner le clip pour son premier single "Poupée j’t'emmène".


Sarah Caillibot  adore : 

1 - Lire des biographies 

2 - Le surréalisme et le dadaïsme 

3 - Jouer aux fléchettes

4 - Peindre (Quand je vous dis que c’est une artiste dans l’âme)

5 - Sa famille


Je vous quitte avec les mots de Sarah « j’espère que mon 1er single va plaire et que la poupée va danser cet été ».


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
2 commentaire(s)
lafilledelacom - 19/08 à 18:01

Oh, mais ce n’est pas très gentil.J'espère que vous écouterez tout de même le single de Sarah. :) Belle journée.

Signaler un abus
Anonyme - 18/08 à 11:12

L'orthographe et le style sont vraiment à revoir, c'est catastrophique !

Signaler un abus
Commentaire(s) : 2