Contribution de
marain
Mince Alors !   sexo-psycho  

A la rentrée, je me mets à Kinésis

Quand j'ai appris que j'allais tester cette nouvelle machine de fitness, j'ai eu PEUR. Du sport, moi ? La dernière fois que j'ai essayé, Deneuve n'était pas encore liftée, c'est vous dire...

A la rentrée, je me mets à Kinésis
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Quand je sors du vestiaire, en vieux jogging informe, j'ai l'impression d'avoir à nouveau 12 ans et l'angoisse du cours de sport avec. J'aperçois Myriam, ma coach, musclée, bronzée, dans un ensemble rose hyper girly. A ce moment là, c'est simple, je veux rentrer me cacher au fond des casiers.

Au secours !

Myriam, pourtant, m'encourage. Vous n'avez pas de baskets ? Pas de souci, on va le faire en chaussettes, c'est drôle aussi. Bon. Elle me présente les instruments de torture : un ballon, un tapis, et de grosses machines avec des élastiques partout. Bon, bon, bon.

Bonne élève, je dis oui à tout, oui j'ai bien compris l'exercice, non j'ai pas mal, oui je gère, non ma jambe ne tremble pas, c'est une hallucination.

Les exercices s'enchaînent, et miracle, je m'éclate.

Je tire sur tout un tas d'élastiques, avec mes pieds, mes bras, mes mains. Assise sur un ballon, debout, allongée, je tire toujours, mais avec le sourire. Je ne suis pas essoufflée, même si je sens que mes muscles travaillent. Myriam dit c'est parfait, bravo, impeccable et je me prends pour Rocky Balboa à Philadelphie.

La fin de la séance est un vrai délice, c'est l'heure des étirements. Je n'ai rien à faire, Myriam s'occupe de tout et me masse la tête, le cou... Un régal.

Je ressors détendue, légère, réconciliée avec ce drôle de truc qu'on appelle sport...

Plus d'infos :

A essayer (et adopter !) au Vit'halles Fitness Club 31-33 rue du Hameau 75015 Paris01 55 76 10 00

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0