Contribution de
marionfizz
Culture   Livres  

A lire : "Un mètre quatre"

Nanou a sept ans. Tante Alice lui a offert un cahier bleu où la petite fille de que un mètre quatre raconte sa vie avec toute l'urgence des jeunes enfants. Un livre bouleversant.

A lire : "Un mètre quatre"
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

"Un mètre quatre"De Anne de RancourtEditions Buchet Chastel171 p. - 13 €

Nanou a sept ans.

Tante Alice lui a offert un cahier bleu, tout neuf, avec un encrier rouge, ça tombe bien, c'est la préférée couleur de Nanou, le rouge.

Dans ce cahier tout neuf qu'a encore pas de ratures ni tâche ni pâté, Nanou va raconter sa vie de petite fille de que "un mètre quatre", c'est le thermomètre des tailles sur le mur qui l'a dit.

Le problème, justement, c'est la croissance qui grandit pas. Alors Nanou fait des stages d'hostologie (c'est quand on va à l'hôpital longtemps), pour voir si les médecins dans leur blouse blanche ils peuvent pas rajouter un peu de plaquettes dans son sang.

Ils font peur les docteurs quand même, alors heureusement qu'il y a Marie, c'est la firmière du matin, la plus gentille de toutes les firmières du monde de la galaxie de l'univers.

Il y a aussi et surtout Tante Alice, qui est une merveille alors c'est normal qu'elle s'appelle Alice.

Alice a les bras les mieux du monde, et la poitrine aussi pour enfouir sa tête quand on a des chagrins, alors Tante Alice elle fait des câlins magiques spéciaux rien que pour elle.

Nanou a aussi un "disquionnaire" qui lui révèle tout plein de mots très très importants et respectables quand elle fait des stages d'hostologie et qu'elle doit comprendre ce que disent les grands.

Il lui permet d'écrire ce récit dans lequel dès la première page franchie, des frissons d'émotion vous prennent les jambes, la taille, le ventre, puis le cœur.

Magnifique, bouleversant, à dévorer, tout de suite, comme Nanou qui racontait sa vie de petite fille de que un mètre quatre avec toute l'urgence du monde, et dans le désordre mais de toute façon c'est trop difficile d'écrire dans l'ordre, et même si c'est pas l'ordre c'est la vérité quand même, la preuve, si je mens je vais en fer.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0