Contribution de
laura75
Beauté   Soins  

Acide hyaluronique, je me lance ou pas ?

Tout le monde ne parle que de ça, c'est la nouvelle star des anti-rides ! Mais est-ce que c'est vraiment pour moi ? Focus sur deux options différentes...

Acide hyaluronique, je me lance ou pas ?
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Tout le monde ne parle que de ça, c'est la nouvelle star des anti-rides ! Mais est-ce que c'est vraiment pour moi ? Focus sur deux options différentes...

Petit rappel : l'acide hyaluronique, ce n'est pas que les injections ! Cette molécule est aussi utilisée depuis des années dans nos crèmes anti rides. Alors selon notre âge et nos envies, on adopte les petits ou les grands moyens !

1. Première option

- Je déteste les piqûres- J'ai moins de 30 ans- Je veux à tout prix éviter d'avoir le même double menton que ma mère- J'ai la peau "froissée" le matin- Je crois que j'ai aperçu une ridule au coin de mes yeux

Misez plutôt sur les crèmes à base d'acide hyaluronique

- Comment ça marche ?

L'acide hyaluronique, ce n'est pas une invention miracle ! Cette substance est naturellement présente dans notre corps et en particulier dans la peau. Son rôle : retenir l'eau dans le derme. Il agit comme une éponge pour nous faire une peau super hydratée, donc bien élastique. Seul problème : avec l'âge, on en fabrique moins, du coup la peau se déshydrate et se relâche. Heureusement, les pros de la cosméto l'ont reproduit en labo pour le mettre directement dans nos pots de crème !

- Ca donne quoi comme résultat ?

Selon le type d'acide hyaluronique utilisé dans notre crème et sa concentration, on peut espérer un super effet hydratant en surface de la peau, voire un vrai effet raffermissant en profondeur. Mais si une bonne crème peut donner un coup de fouet à notre peau et estomper nos premières ridules, elle ne comblera jamais des rides bien installées !

- Je choisis laquelle ?

Votre peau a l'air fatiguée et toute fripée le matin, vous sentez qu'elle meurt de soif ? Misez sur une crème de jour hydratante qui contient de l'acide hyaluronique, pour son effet "repulpant".

Par exemple : Derma Genèse de L'Oréal, Soin repulpant anti-rides Dr Caspari pour Diadermine.

Si votre problème, c'est la peau qui commence à se relâcher, notamment sur le bas du visage, misez plutôt sur du costaud : une crème anti-ride à base d'acide hyaluronique pour retrouver une peau plus ferme.

Par exemple : Lierac Exclusive Premium, Eluage d'Avène.

2. Deuxième option

- J'ai déjà des rides d'expression- J'ai l'ovale du visage qui s'affaisse- J'aimerais m'offrir un coup de jeune mais j'ai peur de la chirurgie- Je trouve mes lèvres trop fines- On me donne souvent plus que mon âge

Pourquoi pas tenter les injections !

- Comment ça marche ?

L'acide hyaluronique qu'on nous injecte se présente sous forme de gel transparent, plus ou moins épais selon la zone à traiter. Il est injecté dans le derme grâce à une seringue dotée d'une aiguille très fine. Les injections se font dans le cabinet du dermato ou du médecin esthétique et il n'y a pas besoin d'anesthésie (mais les plus douillettes peuvent demander une petite anesthésie locale, sous forme de pommade type Emla). Comptez environ 150 à 300 euros pour une séance de 10 à 30 minutes.

- Ca donne quoi comme résultat ?

Deux possibilités : on peut utiliser les injections pour combler une ride, même profonde, par exemple les rides d'expression au niveau du front, de la patte d'oie ou des sillons nasogéniens (qui vont du nez aux coins de la bouche). Mais on peut aussi l'utiliser pour redonner du volume à certaines zones du visage comme les pommettes ou les lèvres. Seul problème, le produit est résorbable, il s'élimine naturellement dans l'organisme donc il faut renouveler l'opération tous les 6 mois à 2 ans (dans le meilleur des cas) pour maintenir le résultat.

D'un autre coté, on est tranquille en cas de ratage ou de regrets !

- C'est dangereux ?

Non ! Le principal risque est de faire une allergie au produit mais c'est extrêmement rare (1 cas sur 2000). Pour être sûre, on peut faire un petit test avant en injectant une goutte dans l'avant bras et guetter la réaction. Le plus souvent, on peut se retrouver avec des rougeurs, un bleu ou un œdème à l'endroit du point d'injection, mais ça ne dure pas plus de quelques jours. Sinon, il n'y a pas de contre-indication en dehors de la grossesse et de l'allaitement. A condition, bien sûr, d'aller chez un spécialiste et de ne surtout pas le tenter à la maison !

A savoir : si on tente les injections, c'est tout bénef' d'utiliser une crème anti-rides à base d'acide hyaluronique en parallèle, ça améliore les résultats !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0