Contribution de
laura75
sexo-psycho  

Aie, j'ai attrapé un coup de soleil ! 5 réflexes pour ne pas (trop) souffrir.

Maintenant que le mal est fait, je pense à deux choses. 1. Promis, la prochaine fois on ne m'y reprendra plus, je me tartine de crème solaire. 2. Comment je vais faire pour retrouver ma couleur d'origine et réussir à dormir cette nuit ?

Aie, j'ai attrapé un coup de soleil ! 5 réflexes pour ne pas (trop) souffrir. © Fotolia
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Maintenant que le mal est fait, je pense à deux choses. 1. Promis, la prochaine fois, je me tartine de crème solaire. 2. Comment je vais faire pour retrouver ma couleur d'origine et réussir à dormir cette nuit ? 5 réflexes pour ne pas (trop) souffrir.

1 - Mon arme incontournable : la Biafine

Je m'en tartine en couches bien épaisses et je fais pénétrer (oui ça prend un peu de temps), histoire d'hydrater à fond la zone qui vient de subir une sacrée brûlure. Ca marche aussi avec d'autres crèmes hyper riches type Homéoplasmine ou crème au calendula, aux vertus apaisantes et cicatrisantes.

Et pas question d'en mettre une fois, vite fait, avant d'aller au lit : je renouvelle l'opération plusieurs fois par jour... si je veux retrouver plus vite une peau normale et éviter de peler.

2 - Mon coup de pouce homéo : à moi les granules

Si j'ai l'impression de bouillir de l'intérieur, je peux soulager la sensation de brûlure en laissant fondre sous la langue 5 granules de Belladonna 9CH toutes les 30 minutes, loin des repas. Ca m'aidera déjà à dormir... Et si de vilaines cloques commencent à se former, je complète avec Cantharis 9 CH : 5 granules 3 fois par jour.

3 - Mes huiles essentielles miracles : le pouvoir des fleurs

Direction la pharmacie (ou ma trousse de secours) pour me procurer du Tégarome, un mélange tout prêt d'huiles essentielles aux vertus cicatrisantes (lavandin, niaouli, géranium, thym...).

J'en imbibe une compresse et je l'applique en fixant éventuellement avec une bande. Si j'ai sous la main de l'huile essentielle de géranium ou de lavande, c'est bien aussi : je mélange 50 gouttes de chaque à 100 ml d'huile d'amande douce (ou une autre huile végétale) et je masse délicatement toutes les zones touchées.

4 - Ma remède de grand-mère : je mise sur la tomate

Pas dans mon assiette, mais bien découpée en rondelles, je dépose sur ma peau en cataplasme. Autre option : je la coupe en deux et je frotte (délicatement) sur la zone touchée pendant un bon quart d'heure.

Mais pourquoi cette drôle d'idée, me direz-vous ? Parce que la tomate a des pouvoirs "magiques" : elle hydrate (donc soulage) et accélère la cicatrisation.

Une astuce qui dépanne en attendant de trouver une pharmacie ouverte si on est à court de crème.

5 - Ma question de bon sens : je reste à l'ombre au max

Le pire qui puisse m'arriver : attraper un coup de soleil sur mes coups de soleil ! Alors pas question d'exposer mes brûlures, même sous de l'indice 50. Si je veux continuer à profiter de mes vacances et que je refuse de rester cloîtrée (même une journée), le mieux c'est de protéger la zone sous un vêtement, quitte à devoir porter un pantalon en lin par-dessus mon maillot...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0