Contribution de
Léonie_D
Beauté   Soins  

Alerte cheveux blancs !

L’expression « se faire des cheveux blancs », on n’aime pas trop… Surtout si elle s’avère être bien réelle.

Alerte cheveux blancs ! © Jean-Louis David ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Les premiers cheveux blancs, c’est l’angoisse. Ilsn’obéissent à aucune règle, peuvent survenir aussi bien à 20 ans qu’à 40 et,dans tous les cas, poursuivront leur ascension maléfique sur notre petite tête.
Malheureusement, il n’existe pas vraiment de conseils pourles éviter. Il est vrai que l’expression « se faire des cheveuxblancs » existe à juste titre puisque le stress engendrerait le processus.Mais de là à vous suggérer d’être moins stressée, hein…
Je peux seulement vous donner quelques conseils pour nepas céder à l’obsession et, plus concrètement, accepter cette petite nouveautéqui est, à bien y penser, dans l’ordre naturel des choses.

- La règle numéro un consiste en toute logique à ne pas vousles arracher. Vous l’avez déjà fait, cédant à une pulsion inopinée de la pinceà épiler ? Pas de panique, moi aussi. C’est d’autant plus tentant que lespremiers cheveux blancs apparaissent généralement sur le devant de la tête (lafrange, la mèche…), là où ils sont le plus visible. Mais à l’avenir, prohibezcette action car ils repousseront plus drus (et c’est franchement moche).

- Si vos cheveux blancs sont très peu nombreux (en bref,vous psychotez pour pas grand chose), ne cédez pas à la tentation descolorations, encore moins à leur abus. Elles peuvent être les premières responsablesdu processus qui en produit. Et donc accélérer ce poivre et sel que voussouhaitez à tout prix éviter.

- Il faut savoir que les produits chimiques sont plus néfastesqu’ils n’y paraissent pour les cheveux. Optez ainsi pour une coloration partielleplutôt que la totale. Elle cachera uniquement les cheveux blancs et s’accorderaà votre couleur naturelle.

- Préférez les colorations végétales, c’est-à-dire sansproduits chimiques.
La coloration végétale est plus longue (comptez environ 2heures de travail) et donc plus contraignante. Mais il n’y a pas l’effet deracine quand le cheveu repousse (genre le blanc qui tranche avec la couleurchimique) et de plus, le cheveu est soigné et nourri.
Comment ça se passe ? Vous aurez droit à un masque qui élimineles toxines du cheveu dans un premier temps, puis à la coloration. Peu importevotre couleur naturelle, elle pourra être reproduite assez facilement(aujourd’hui, le progrès tend à favoriser les reflets qui épargnent lescouleurs « blocs », très uniformes et pas du tout naturelles).

- Enfin, et c’est bien là le plus important :relativisez ! Les cheveux blancs ne sont pas un drame : on peut toutà fait les assumer. Et tant mieux car on ne peut pas les ralentir.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0