Contribution de
lucille_mondriane
Culture   Musique  

Alors... chantez !

Du 18 au 24 mai, à Montauban, vous avez rendez-vous avec la chanson francophone de talent et de tempérament. Passez voir, le cru 2009 s'annonce fameusement bon et l'ambiance, conviviale et printanière !

Alors... chantez !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Tout le programme du festival "Alors... Chante !" sur www.alorschante.fr

 

Je ne manquerai certainement pas...

Emily Loizeau

Parce que cette fille a du caractère, des choses à dire, un univers fantasque et singulier, et une musicalité qui swingue, s'envole légère comme une bulle de savon ou s'éclate de rire sans en avoir l'air, sur des mots oscillant entre absurde et macabre ! Un brin mélancoliques ou complètement explosives, ses mélodies nous entraînent et nous attachent.

Manu Galure

Parce que ce "poète expressionniste" a une énergie qu'il partage volontiers avec son public. Un peu provocateur parfois, rigolard souvent, sentimental aussi. Amoureux d'une belle écriture, il soigne les mots et les notes pour servir sur scène des histoires vénéneuses qui claquent ou qui chatouillent avec impertinence et désinvolture. Pas de langue de bois mais toujours de l'humour chez ce jeune homme au chapeau melon et au regard malicieux !

Carmen Maria Vega

Parce que ce petit bout de femme haute comme trois pommes a un tempérament de feu ! Cette brunette au regard de braise chante avec une gouaille et une pêche attachantes. Accompagnée par deux compères, guitare acoustique et contrebasse, elle envoie ses chansons avec un humour et une dérision piqués d'espièglerie. Un aplomb ébouriffant, parfois tendre, Carmen est insolente, mythomane, étonnante, voire détonante !

Bénabar

Parce qu'il est LA valeur sûre. Celui qui nous raconte la vie comme elle va, au travers d'histoires qui nous ressemblent tellement ! De l'humour à revendre, teinté parfois, depuis son dernier album, d'une gravité nouvelle. Rire et sourire avec "À la campagne", "T'étais où", réfléchir avec "Malgré tout", "Voir sans être vu"...

Une tendance un peu moins bastringue, un peu plus pop.

Et puis aussi :

Aldebert et ses "Enfantillages" rafraîchissants qui font chanter les grands autant que les petits tellement ils sont drôles. Pep's, ce doux rêveur multi instrumentiste et ses textes "connectés aux étoiles". Cali et ses chansons engagées. Yves Jamait bien sûr, le parrain du festival, saltimbanque écorché à la casquette irlandaise vissée sur la tête, qui chante des rengaines populaires et réalistes sur la vie et ses galères. A découvrir aussi Loane et ses mélodies romanesques sur l'exclusivement féminin. Et Agnès Bihl et ses textes ciselés entre poésie, humour et militantisme.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0