Contribution de
melanie_sienne
Mode   Défilés  

Ambiance bobo sur le défilé Isabel Marant

La terrasse ensoleillée du restaurant " le Saut du Loup " est bondée. Il est 15h. Ce ne sont pas des clients tardifs, mais des invités du défilé Isabel Marant : les acheteurs, la presse, les clientes se pressent... Une immense tente a été dressée dans les jardins des Tuileries.

Ambiance bobo sur le défilé Isabel Marant
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne
isabelle marantdéfilé isabel marantfashion week isabel marant

On retiendra une pièce maîtresse de la collection : la chéchia, qui se porte en foulard, à la taille ou même en robe. Une idée facile à piquer !

Dans quelques minutes, commencera le défilé de la créatrice bobo la plus en vue de Paris. Déjà, l'effervescence gagne, l'agitation monte... " J'ai oublié mon carton, je rejoins bidule, hello machine ! "

" Ca va ma chérie, ça fait longtemps ! Entre ma belle, on t'attend au 1er rang... " sont les propos, qui reviennent le plus souvent. La mode, tout un monde !

Je me pâme devant les silhouettes des clientes et des journalistes, un vrai défilé dans le défilé !

Les tenues les plus hype et les plus extravagantes sont réunis : collant rose flashy, pantalon large , chaussures à brides compensées ... Toutes les tendances sont réunies. Les photographes en profitent. Je suis toute flattée que l'on me demande de prendre la pose ! Et en même temps, j'ai bien "faillotté" (dixit mon chéri), en portant ma robe grise Isabel Marant.

Ce petit jeu terminé, je commence à m'impatienter... Si ce matin, on a attendu plus d'1h30 pour le défilé Dice Kayek - une habitude selon l'agent, qui repère en deux secondes que je suis une novice ! - celui-ci commencera seulement avec 45 mn de retard...

J'en ai marre de piétiner. Ce n'est pas bon du tout pour mes gambettes !

chaussures isabel marant

Quant à Maud, la cameraman, elle est déjà rentrée, placée avec la horde de photographes, prêts à faire crépiter leurs flashs. Pendant ce temps, dans les coulisses, les mannequins se préparent, se font maquiller, répètent avec leurs immenses talons... La chute n'est souvent pas loin !

Enfin... Je rentre. Je suis mal placée. Debout, dans les derniers rangs ! J'ai au moins l'avantage de pouvoir apercevoir tout le show, qui se passe sur scène comme parmi les invités... Il fait une chaleur incroyable, les femmes sortent leur éventail. On reconnaît les habitués !

La musique retentit, c'est parti pour 15mn de mode à la fois chic et urbaine... Si typique d'Isabel Marant. Elle nous enthousiasme de ses basiques intemporels, comme ces blouses en soir, ces robes en lin brodées, ces shorts et tuniques en bambou, qui sont autant de superpositions de matières naturelles et de longueurs contrastées, accessoirisées de besaces ou de pochettes en cuir attachées autour des hanches.

robe isabel marant

Les sarouels noirs , sables et kaki s'imposent sur le devant de la scène. On a envie de porter cette mode cool, sans chichi, ces robes amples, comme ces jupettes ultracourtes ou ces pantalons, retroussés façon j'arrive de la pêche aux moules.

On repart avec des idées de soleil, de vacances... Mais déjà, la foule est sortie, le brouhaha nous rappelle que le prochain défilé commence dans 15mn à l'autre bout de Paris...

C'est la course ! Décidément, les défilés portent bien leur nom.

modèles isabel marant
 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0