Culture   Evasion  

Athènes sans l'Acropole

Athènes sans l'Acropole
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

 

19h. Apéro et brochettes d'agneau.

Synchronisation de mon estomac avec l'ouverture de To Steki Tou Ilia. Les brochettes d'agneau y sont les meilleures du quartier. Elles se dégustent avec un simple jus de citron, et avec les doigts.

Minuit. Bain au neuvième étage de l'hôtel.

Après une soirée festive dans Kolonaki, direction le neuvième étage de l'hôtel.

Là, je me rafraîchis dans la piscine, d'où, entre deux mouvements de brasse coulée, se laisse apercevoir l'inextricable Acropole, illuminée.

 

Infos pratiques :

Vols Paris-Athènes sur Easy Jet : www.easyjet.com

Office National Hellénique du Tourisme : www.visitgreece.gr ou 01.42. 60. 61. 75

To Steki Tou Ilia : Eptahalkou 5, Tél. 210 34 58 052Ouvert de 19h à 1h du lundi au samedi et de 12h à 19h le dimanche.

Fresh Hotel, membre de Design Hotel™ :Entre les métros Omonia et Monastiraki. Piscine et bar Air Lounge ouverts jusque 2h du matin de Mai à Octobre. Ou directement : www.freshhotel.gr

 

15h. Après-midi backgammon, comme les vrais.

La langueur grecque incite au jeu. Postée en terrasse dans Iraklidon, petite rue à l'enfilade de bars, je m'initie au jeu de backgammon.

Yourgos m'en apprend les règles. J'enchaîne défaites sur défaites. Il reconnaît le combat inégal : les Grecs s'adonnent à ce jeu dès leur berceau. Il me chuchote alors ses meilleures stratégies. Je gagne aussitôt contre un touriste égaré. Pauvre de lui.

21h. Coucher de soleil sur l'Acropole menacée.

Au pied de la colline de Lycavette, le meilleur point de vue pour admirer le coucher du soleil.

J'évite le funiculaire, véritable attrape porte-monnaie, et lui préfère le chemin boisé sur le côté.

Ironie de l'histoire, la colline serait née des foudres d'Athéna, qui, dans sa fureur, laissa tomber le rocher destiné à détruire l'Acropole. Mon regard se perd sur la ville embrasée.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0