Contribution de
laura75
sexo-psycho  

Au secours, ils veulent gâcher mes vacances

Les vacances c'est le soleil, la plage... mais aussi les moustiques, les méduses et les insolations pour me rappeler que rien n'est jamais parfait. Ils attaquent ? On contre-attaque !

Au secours, ils veulent gâcher mes vacances
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Les petites infections

On se baigne, on sèche au soleil, on se re-baigne et on file direct boire un verre au bar ! Un programme plutôt sympa mais qui ne laisse pas beaucoup de place à l'hygiène. Résultat : l'été, on attrape plus facilement des mycoses et autres infections qui prolifèrent avec la chaleur et l'humidité.

La contre-attaque :

On adopte quelques bons réflexes comme ne pas garder sur soi son maillot mouillé (une âme charitable voudra bien nous abriter d'une serviette le temps du changement de culotte) et systématiquement repasser par la douche après la plage, même si le maître-nageur nous attend pour l'apéro.

Le soleil qui tape dur

Bizarrement, le soleil a ses trucs pour nous mettre K.O et nous forcer à rester à l'ombre. Les coups de soleil on connaît. Pour ça, on a notre indice 30 appliqué toute les 2h.

Mais les rayons peuvent aussi nous prendre en traître en tapant un peu trop fort sur la tête ou sur la nuque. C'est ce qu'on appelle une insolation. Et là, gare au mal de crâne, aux nausées , voire au malaise.

La contre-attaque :

On évite évidemment la sieste en plein soleil et les expositions quand il est au plus haut, entre 11h et 16h, notamment quand on fait du sport sur la plage.

L'idéal ? Adopter une grande capeline blanche qui nous protègera la tête et fera barrière contre les rayons. On a de la chance, c'est un incontournable de la mode de cet été !

Si le mal est fait, on se rafraîchit sous une douche bien fraîche ou on enroule une serviette humide autour de la tête pour faire redescendre la température.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0