Contribution de
papou69
Maman   sexo-psycho  

Au secours, je dois faire garder mes gosses

J'ai 34 ans, 3 enfants, et je crois que pour les faire garder, j'ai tout essayé... ou presque.

Au secours, je dois faire garder mes gosses
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

J'ai 34 ans, 3 enfants, et je crois que pour les faire garder, j'ai tout essayé... ou presque.

J'ai commencé par la garde partagée avec, au bout de 18 mois, un licenciement sec.

La nounou laissait ma fille toute seule à la maison pendant qu'elle allait en chercher un autre à l'école (temps d'absence : 20 minutes !). Sa réaction fut assez violente :

elle hurlait, menaçant de se suicider et a juré qu'elle nous enverrait les mauvais esprits vaudou du Cameroun (véridique !).

Par miracle, une place en crèche collective s'est libérée et nous a sortis de ce mauvais rêve.

A la naissance de mon fils et faute de place en crèche, je tente, cette fois, la garde simple avec une nounou à plein temps à la maison.

La solution, dixit les copines, est très confortable (enfants moins malades, moins d'allées et venues pour les parents, etc.)... Oui oui d'accord, mais encore faut-il :1. Tomber sur LA perle...2. Ne pas avoir peur de débourser près de 2 000 euros par mois (charges comprises) avant d'en récupérer une partie 3. accepter le méga binz administratif qu'exige l'emploi d'une personne déclarée. Je rédige les fiches de paie, j'envoye les justifs à l'Urssaf pour obtenir l'AGED (Aide de Garde d'Enfant à Domicile) et la subvention de l'APPE de la Mairie (Allocation Paris Petit Enfance) et surtout, je ne perds RIEN pour la déclaration d'impôts.

Ca exige au moins un Bac +4 mais ça vaut la peine de s'y plonger !

Cette nounou qui par ailleurs adore mes enfants, trouve le moyen de se casser le pied en dérapant sur mon parquet (arrêt de travail, trouver une remplaçante), et tombe enceinte 6 mois après ses débuts ce qui lui a valu, dès le premier jour de sa grossesse, des vomissements incessants et une grande fatigue avec angines, rhumes, trachéites... que mon fils partage systématiquement avec elle, quand elle est là. Cà a été antibios à tire-larigot pendant un an.

A mon grand soulagement de maman qui ne sait pas engueuler sa nounou quand il y a un truc qui ne va pas de crainte qu'elle ne s'en prenne aux petits, une place en crèche s'est libérée. Ah oui, parce qu'à chaque naissance, j'inscris en crèche au cas où. La preuve que j'ai bien fait !

Et au troisième, j'ai trouve enfin la solution...de rêve... selon moi. La crèche familiale.

Non, ce n'est pas la crèche parentale où vous gardez les petits des autres une fois tous les 36. Familiale, ça veut dire que vous payez classiquement la crèche qui dépend de la mairie de votre ville ou arrondissement, laquelle vous présente une nounou, ou plusieurs si la première ne vous satisfait pas, qui va garder l'enfant chez elle avec un ou deux autres enfants. Avantages : mon bébé est bichonné par une pro, qui, si elle tombe malade, est remplacée le jour même par une autre pro. Il va à la crèche une fois par semaine pour rencontrer des copains.

Pour moi, la solution la plus économique et confort, surtout depuis que je vous raconte ma vie... de chez moi !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0

Les derniers commentaires

  • Hello ! Wahouu ! c'est vrai que ça en jette vraiment, je me suis éclatée à créer la maison de mes rêves ! Juste un petit bémol...

    posté par Gagarine 16 mars 2016 - 09h57

    Logiciel d'aménagement

  • Mes yeux aiment et se reposent devans Kev Adams

    posté par Mathilda 12 mars 2016 - 22h45

    Kev Adams en fait-il trop ?

  • et surtout mettre les mains derrieres la tete ... ca peut faire croire aux gens qu'il faut pousser sa tete avec les mains ....

    posté par Anonyme 10 mars 2016 - 13h10

    Activité physique à pratiquer au quotidien

  • Bonjour je suis une élève en terminale ES et je souhaiterais travailler dans un magazine dans le futur ou bien même créer le...

    posté par JaceWinchester 07 mars 2016 - 20h38

    Dans les coulisses d'un magazine féminin

Elle adore Twitter



Elle adore Facebook