Contribution de
mamounette32
Maman   sexo-psycho  

Au secours je suis maman : un livre décapant !

La première fois qu'on devient maman, on ne comprend pas toujours tout ce qui nous arrive. Gaëlle Renard, l'a bien saisi et publie un recueil de réflexions et de témoignages salés-sucrés sur le métier de parent. Morceaux choisis.

Au secours je suis maman : un livre décapant !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne
Roman Gaëlle Renard

Plus d'infos : " Au secours je suis maman !)De Gaëlle Renard, chroniqueuse des Maternelles sur France 5.Date de parution : 08 avril 2008Éditions : Leduc.sPrix : 15,90 euros

Faire dormir bébé :

"Elle déteste les fumeurs, les pollueurs, les casseurs d'oreilles. Plus le droit de rire sous ses fenêtres. Plus le droit de goudronner dans sa rue. Sous prétexte que quoi ? Que ça peut réveiller LE Bébé !"Avis elleadore.com : normal, quand maman vient juste de passer deux heures à essayer d'endormir Junior à coups de berceuses et de câlins...Bref, ça sent le vécu et ça rassure la psychopathe qui sommeille en chaque maman.

LE doudou :

"Non seulement, nous sommes capables de passer des heures à chercher le doudou (et à enrôler du monde pour chercher avec nous), mais nous sommes capables de tout pour le retrouver en cas de perte".Avis elleadore.com : pour avoir moi-même perdu une tétine et couru la nuit, à une pharmacie de garde pour en chercher une : je dis, la perte d'un doudou, y a pas plus horrible...L'auteur livre ici une description juste, sans chichis et très drôle !

Papa fait genre :

quand papa porte bébé dans la rue :

"Et lui, là, allégorie vivante de la fierté poilue, arborant son torse cambré, telle une dauphine de Miss France , le fruit de ses spermatozoïdes dans un sac kangourou"

-"Le père confond biberon et shaker. Il vous agite donc ça comme Tom Cruise dans le film Cocktail (un chef-d'œuvre du cinéma !). Tout juste s'il ne finit pas en donnant un petit coup de biceps comme le type du spot Mennen (un chef-d'œuvre de la pub !)"Avis elleadore.com : là, on avoue : pas besoin de commentaires... L'auteur a la métaphore facile et l'image est tellement forte, que le mieux, c'est juste de rire à gorge déployée...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0