Contribution de
*_15282481f5b41239a9
Maman   sexo-psycho  

Au secours, toutes mes amies sont mamans !

A l'approche de la trentaine, beaucoup de mes amies se sont casées. Pas moi (déjà, c'est dur) mais le pire, c'est qu'elles sont toutes tombées enceinte...

Au secours, toutes mes amies sont mamans !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Vous connaissez la série américaine Friends ? Bah, moi, j'avais la même bande de potes. Je dis délibérément "j'avais" parce que aujourd'hui tout a changé. Tout a changé depuis qu'elles sont mamans. Maintenant que le décor est planté, je peux vous expliquer plus clairement.

J'ai 30 ans. Voilà, ça y est c'est dit, on peut passer à autre chose. Ah, j'oubliais, enfin non, j'avais pas tellement oublié puisqu'en fait j'y pense tous les jours : je suis célibataire. Ça aussi, c'est fait.

Ça a commencé quand j'avais dans les 25 ans, mes amies se sont toutes mises à avoir un chéri, puis un appart, puis un appart avec le chéri... et ça a finit, inévitablement, en mariage. (Vous remarquerez à quel point mes amies sont originales et pas du tout prévisibles !)Jusque là, je le vivais plutôt... mal mais passons encore.

Cette fois-ci, elles ont toutes décidé, presque simultanément, d'avoir un bébé.

Là, c'est l'horreur, je me suis pris un gros coup de vieux et quelques remarques toujours très bien placées de ma grand-mère "si tu continues comme ça, personne voudra de toi et tu vas finir vieille fille". C'est qu'elle est rassurante en plus, mamie.

Bref, elles sont tombées enceinte et là, ça a été le grand vide... Bah oui, parce que moi, pas comprendre quand on me parle des "humeurs de la femme enceinte, culottes filets, coussinets d'allaitement ,...".

D'ailleurs, elles s'en sont tellement rendues compte, qu'elles ne m'appellent plus. Ou si, quand elles veulent me présenter le fils de la voisine de la future nounou de leurs progéniture pas encore née.

Evidemment, ils sont nés. Les divins bébés je veux dire. Et là, vraiment, catastrophe.

C'en est trop pour moi de toutes ces niaiseries à l'eau de rose parfumées au Poupina et aux couches lavables bio.

Parce que d'un côté, ça fait peur. On se dit qu'elles ont toutes adhéré à une secte et que les unes après les autres, elles tombent enceintes. Sauf qu'elles sont heureuses. Du moins, si j'en crois le sourire béat dès que Pitchoune vomit ou rote ("on dit : fait son rot, s'il te plaît, Audrey !").

Vous remarquerez que je ne m'apitoie pas sur mon sort, je suis allée les voir à la maternité, enfin "la mater" comme elles disent (c'est que c'est un langage à part entière en plus !), j'ai acheté des cadeaux de naissance, pris des photos, souris, porté le bébé et je suis repartie en proposant du baby-sitting gratuit. Moi je dis, sympa, la fille.

Mais là, j'ai besoin de souffler. Mes amies se sont métamorphosées...Plus possible de leur parler de chaussures, mecs, alcool,... sans qu'elles se sentent obligées de me passer leur enfant au téléphone ou de me faire cadeau de leurs dessins et autres "choses" en pâte à sel.Et puis, plus possible non plus de les inviter à dîner ou à prendre un verre, parce que c'est l'heure du dodo ou du bain ! Bref, je me retrouve seule, sans enfant et sans ami non plus.

Donc, dès aujourd'hui, je fais grève, parce que moi zossi z'en veut des zenfants d'aboooooorrrrddd !!!!

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0