Contribution de
laura75
Maman   sexo-psycho  

Bébé reste... pas les kilos

Ça y est, bébé a enfin pointé le bout de son nez ! Et nous, on aimerait bien se débarrasser des kilos qu'il a laissés derrière lui...

Bébé reste... pas les kilos
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Ca y est, bébé a enfin pointé le bout de son nez ! Et nous, on aimerait bien se débarrasser des kilos qu'il a laissés derrière lui...

Valérie Lamour a eu la bonne idée de consacrer un livre à ses kilos en trop pas comme les autres. Notre garantie : elle est passée par là (deux fois) et a testé pour nous toutes les options, notamment les pires. Dans "Le régime de l'après grossesse" (Michel Lafont), elle a gardé les bonnes !

 

9 mois pour les prendre... 9 mois pour les perdre !

C'est la règle d'or : rien ne sert de courir, il faut maigrir à point. Pas de vrai régime après bébé avant le retour de couches (en général deux mois après la naissance), sous peine d'être frustrée et de choper le baby blues.

 

Attention au relâchement.

On ne cherche pas à battre un record mais à perdre environ 300 g par semaine.

Plus le régime sera lent, plus notre corps aura le temps de s'adapter et de se retonifier au fur et à mesure.

Un corps mince et musclé c'est quand même mieux que des vergetures, non ?

 

Bébé boit... maman trinque.

Vous allaitez ? La mauvaise nouvelle c'est qu'il va falloir être patiente : pas de régime avant que bébé passe au bib' sous peine d'appauvrir votre lait. La bonne ? Il paraît que les femmes qui allaitent retrouvent plus facilement leur poids d'équilibre. C'est bébé qui profite des réserves de graisse emmagasinées pendant la grossesse !

 

Je me mets aux algues.

Non, ce n'est pas un trip post-naissance à attribuer aux hormones mais une bonne façon de faire le plein de vitamines (A, B, C...), de sels minéraux et d'oligo-éléments. On en trouve à profusion dans les dulce, kombu, laitue de mer... Pour le stock d'oméga-3 qui boostent la combustion des graisses, on mise sur les poissons gras et sauvages des mers froides (cabillaud, saumon, sardine...). Décidément, la mer est de notre côté !

 

Le bon aliment au bon moment.

On bannit les aliments à index glycémique (IG) élevé (baguette, gâteaux, riz blanc...) qui finissent stockés sous forme de graisse et on se rattrape sur ceux dont l'IG est faible : pâtes et riz complets, fruits rouges, légumes verts...

On essaie aussi d'éviter les associations qui tuent type féculent + gras ou féculent + féculent.

Mais pas question de s'affamer : faire 4 repas par jour (donc un goûter !) empêche notre corps de se fabriquer des réserves en douce.

 

 

Je mange pour de vrai.

Les sachets protéinés pour maigrir plus vite, c'est tentant. Mais fortement déconseillé car ils ont le don de nous affaiblir et là, franchement, c'est pas le moment ! Alors les protéines, ok, mais 100% naturelles. De toute façon, la vraie nourriture, même light, c'est quand même meilleur !

 

Sus aux grignotages.

Ce n'est pas parce que le bout de chou se paie le luxe de manger à toute heure du jour et de la nuit qu'il faut l'imiter.

On ne se cale surtout pas sur son rythme et on s'interdit les grignotages de 3h du mat' : notre corps a besoin du jeûne de la nuit pour aller piocher dans ses réserves.

 

Il va y avoir du sport

Pratiquer un sport 2 à 3 fois par semaine ça aide à retrouver la ligne. Mais on ne s'y remet pas avant 6 mois, priorité à la rééducation du périnée ! Et on privilégie plutôt les sports doux (yoga) et aquatiques aux sports violents type jogging ou tennis, histoire d'éviter les fuites.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0