Contribution de
login334712
sexo-psycho   Mon couple  

Bien choisir son plan cul

Se faire plaisir un soir (ou plus), sans engagements ni grandes promesses, on valide. Mais prudence : le PCO (plan cul occasionnel) comme le PCR (plan cul régulier) est un art à manier avec précaution. Pistes pour choisir le partenaire idéal.

Bien choisir son plan cul © Fotolia.com
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez1
Je m'abonne

Se faire plaisir un soir (ou plus), sans engagements ni grandes promesses, on valide. Mais prudence : le PCO (plan cul occasionnel) comme le PCR (plan cul régulier) est un art à manier avec précaution. Pistes pour choisir le partenaire idéal.

Pour bien choisir l'(heureux) élu, voici un portrait robot du partenaire idéal.

Il est célibataire

Pas qu'on ait vraiment d'états d'âme par rapport à son officielle (quoi que...), mais si c'est pour le voir qu'en semaine entre 18 et 19, sauf le lundi, et du mercredi au vendredi, on n'a qu'à s'acheter un sextoy. C'est moins fun, mais plus disponible.

Il a un appart

Ou un hôtel particulier, ou même une chambre de bonne, après c'est à vous de voir. Mais il a un pied-à-terre pour vos parties de jambes en l'air. L'intérêt ? Pouvoir partir quand vous voulez, sans être obligée de le virer, si vous avez envie de dormir seule.

Vous n'avez pas d'amis en commun

Ou alors seulement une vague connaissance à laquelle vous ne tenez pas plus que ça. Rapport aux conflits que la situation pourrait générer, et histoire de ne pas brouiller tout votre cercle d'amis. Rapport aussi aux confidences qu'on pourrait essayer de vous soutirer. Le plan cul se pratique en toute discrétion, ou ne se pratique pas.

Il ne vient pas de se faire larguer...

Histoire de ne pas lui briser le cœur une seconde fois. Si dans l'idéal vous resterez sur la même longueur d'ondes, l'hypothèse d'un décalage dans vos envies n'est pas à exclure : si son cœur est fêlé, vous pourriez bien l'achever.

... Mais sort d'une rupture

S'il en est à l'initiative, l'intérêt est double : d'abord, il sera sûrement vacciné contre l'engagement pour un petit moment. Ensuite, si vous le faites souffrir, vous pourrez presque vous dire que vous avez vengé son ex. Une bonne action, on vous dit.

Il n'enchaîne pas les conquêtes

Certes, demander la fidélité à un plan cul, c'est comme demander à un pigeon d'aboyer. Mais sentir le parfum d'une autre à chaque fois que vous enfouirez votre nez dans son cou, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour la libido. Et comme le but n'est pas de jouer à la belotte...

Il nous plaît...

On a beau chercher du sexe, on ne se refera pas : si l'homme dans le prolongement du pénis ne nous plaît pas, on a intérêt à se lever tôt pour prendre notre pied. Alors s'il nous fait rire, qu'il est capable de tendresse et éveille notre curiosité, c'est tout bénef.

... Mais pas trop

Parce que s'il nous fait rire, qu'il est capable de tendresse, éveille notre curiosité, a son appart, ne vient pas de se faire larguer et n'enchaîne pas les conquêtes...

C'est en mariage qu'il faut demander, pas en plan cul. Oui, même amélioré !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
Audreyhot - 31/07 à 13:28

J'adore !!!!

Signaler un abus
Commentaire(s) : 1