Contribution de
delph
Beauté   Soins  

Bronzer avec un indice élevé ? Yes I can !

En vacances, on veut bien se protéger, mais sans pousser trop haut niveau indice, persuadée qu'avec du 50, on ne bronzera jamais... Grosse erreur !

Bronzer avec un indice élevé ? Yes I can !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Le bronzage, comment ça marche ?

Mauvaise nouvelle : faire la crêpe au soleil les premiers jours pour essayer d'être la plus bronzée possible en un minimum de temps ne sert à rien, à part bien endommager sa peau et risquer des coups de soleil (et devoir renoncer à s'exposer les jours suivants). Car la mélanine, ce pigment qui colore la peau, met plusieurs jours à monter en surface. Le temps d'exposition n'y change rien.La bonne méthode : s'exposer progressivement et en douceur, aux heures où le rayonnement est moins nocif et intense, soit avant midi et après 16h.

Indice de protection, ça veut dire quoi ?

C'est, entre autres, une norme internationale représentant le temps nécessaire pour avoir un coup de soleil avec et sans crème solaire. Il faut 10 minutes pour prendre un coup de soleil sans protection et avec un indice 15, il faut 150 minutes (10x15). D'où l'intérêt d'utiliser un indice élevé au début de ses vacances, pour acclimater sa peau qui n'a pas pris le soleil depuis des mois...

Pourquoi opter pour un indice élevé ?

- Parce que l'on ne met jamais la quantité de crème solaire recommandée par les labos. Quand ils font leurs tests pour élaborer un indice de protection, ils appliquent sur la peau une quantité bien supérieure à nos habitudes. Ainsi, l'indice de protection du produit que l'on utilise est au final au moins deux fois inférieur à celui annoncé, faute d'en avoir mis assez... Conclusion : soit on choisit un indice 20, mais en appliquant une couche bien épaisse de produit, soit on se facilite la vie avec un indice 50. Oui, il est possible de bronzer avec un indice élevé !

- Parce que choisir un indice faible au départ, c'est prendre le risque de brûler et donc de gâcher ses vacances (à moins d'en remettre VRAIMENT toute les heures).

- Parce que plus on bronze progressivement, plus le hâle et profond et durable. Et la peau est mieux protégée contre les UV (responsables du vieillissement prématuré, de l'apparition des rides et des tâches).

- Parce que les textures ont évolué, sont très légères, ne collent pas et n'ont plus cet effet masque blanc qui leur était tant reproché.

Quel indice pour moi ?

Indice élevé ne veut pas dire du 50 pour tout le monde ! Chaque type de peau réagit différemment face au soleil. Tout est question de phototype, déterminé par plusieurs facteurs : couleur de peau, de cheveux et d'yeux, et capacité de la peau à se protéger du soleil. L'idéal étant de toujours commencer par un indice élevé adapté à son phototype (voir tableau page suivante) et de le diminuer progressivement quand on commence à hâler. Les peaux claires miseront sur des indices très forts au départ et poursuivront souvent plus longtemps que les peaux mates. C'est la dure loi de la beauté...

Un indice fort quelle que soit ma destination ?

Oui ! Campagne, mer, montagne... le soleil est nocif partout. Le risque est d'autant plus élevé sous les tropiques, en raison du changement de latitude (rayonnement plus intense) et en montagne, où le soleil tape fort, mais où l'on a tendance à moins ressentir la sensation de chaleur et donc à moins se méfier...

Bon à savoir : en cas de doute, l'Institut National du Cancer recommande un indice 30 au minimum.

Avec une protection élevée, je suis tranquille pour l'après-midi ?

Certainement pas ! C'est là le problème : nombreuses sont les femmes qui pensent qu'il est inutile d'en remettre car l'indice est costaud. Or, le renouvellement de l'application est aussi important que le choix du produit. La règle : toutes les deux heures sans exception. Et même plus fréquemment en cas de bains répétés... Et quand on diminue l'indice au fil des vacances, on en remet toutes les heures.

Pour connaître votre programme bronzage selon votre peau, lisez la suite !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0