Contribution de
La rédact'
Beauté   Soins  

Business Woman : Hapsatou Sy, directrice d'Ethnicia

Entrez chez Ethnicia est un véritable plaisir. Un sentiment qui n'est sans doute pas étranger à la personnalité punchy et solaire de sa créatrice Hapsatou Sy. Malgré son emploi du temps chargé, elle nous a accueilli " chez elle ", histoire d'en savoir plus sur son parcours, ses goûts et son salon de beauté. Par ici !

Business Woman : Hapsatou Sy, directrice d'Ethnicia
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Pour en savoir plus

Voici les coordonnées du premier salon :L'adresse : 9 Quai Bourbon, Ile Saint Louis, 75004 ParisLe téléphone : 01 43 54 08 43Le site : www.ethnicia.com

Et aussi :

3 rue Rosenwald75015 Paris01 53 68 14 12Centre commercial Les Quatre Temps15, Parvis de la Défense92092 Paris La Défense01 47 78 70 16

Entrer chez Ethnicia est un véritable plaisir. Un sentiment qui n'est sans doute pas étranger à la personnalité punchy et solaire de sa créatrice Hapsatou Sy. Malgré son emploi du temps chargé, elle nous a accueilli "chez elle", histoire d'en savoir plus sur son parcours, ses goûts et son salon de beauté.

Côté pro

Elleadore.com : Ouvrir un salon pour toutes les beautés du monde... Comment vous est venue cette idée lumineuse ?

Hapsatou : Ce sont des amies de toutes origines : européenne, afro, asiatique, qui m'ont apporté "la lumière" sur ce point-là ! A chaque fois qu'on voulait faire des après-midi "beauté" ensemble, c'était chacune de son côté et c'était un peu pénible, notamment pour nos cheveux. A l'époque, aucun salon ne proposait d'offre s'adaptant à tous nos besoins. Donc l'idée, c'était de dire aujourd'hui, la société est de toutes les couleurs et que par conséquent les lieux dédiés à la beauté doivent aussi l'être.

EA : Qu'avez-vous fait pour passer professionnellement de l'ombre à la lumière ?

H. : Avant, je travaillais dans une grosse structure où j'étais responsable de marchés internationaux dans un groupe informatique. J'y ai beaucoup appris, cette expérience me sert d'ailleurs encore aujourd'hui. Mais parce que j'ai un côté "cascadeuse aventurière" et que j'avais envie depuis très longtemps de monter mon projet dans le milieu de la beauté et de la mode, j'ai tout quitté. A 23 ans, j'avais un super poste avec de nombreux avantages mais il n'y avait pas assez de risques à mon goût. Alors j'ai commencé à mûrir cette idée de salon suite à un voyage à New York où j'ai vu des complexes de beautés complètement fous ! C'est génial, une ville que j'adore, hyper cosmopolite, avec un rythme de vie hallucinant. Là bas, j'ai rencontré une conseillère en image qui m'a inspiré. Elle faisait ce que j'avais envie de faire : l'approche, le contact et le conseil avec les personnes, le tout autour d'offres esthétiques et de coiffure.

"En juillet 2005, à 24 ans, j'ouvrais mon salon."

Le but étant de pouvoir à ma manière redonner le sourire à chacun.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0