Contribution de
La rédact'
Culture  

C'est l'histoire d'un peintre... Piet Mondrian

Jusqu'au 21 mars 2011, le Centre Pompidou de Paris nous en apprend plus sur le célèbre peintre abstrait du XXème siècle : Piet Mondrian ainsi que sur le mouvement artistique qui l'a fait connaître. Amatrices d'art, par ici !

C'est l'histoire d'un peintre... Piet Mondrian © Theo van Doesburg, Cornelis van Eesteren
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Retracez le parcours d'un des plus grands peintres abstraits du XXème siècle : Piet Mondrian !

Vous avez sans doute déjà aperçu ses oeuvres géométriques (rectangulaires ou carrées) aux couleurs primaires (rouge, jaune, bleu) au détour d'un tableau (de lui), d'un meuble (par exemple chez Cappellini) ou d'une robe (la création culte d'Yves Saint Laurent).

 

Diaporama © Adagp, Paris 2010

 

Curieuses ? Découvrez l'artiste (et un peu plus) grâce aux deux grands chapitres de cette expo !

Le premier est consacré à Mondrian, ses oeuvres, peintures et dessins entre 1912 et 1938. A travers une centaine d'oeuvres, vous pourrez observer l'évolution du peintre ainsi que son "bouillonnement artistique" produit par son activité dans la capitale.

Le second retrace, en parallèle, l'histoire du mouvement "De Stijl" (Le Style) depuis ses origines à travers des peintures, des dessins et des photographies.Un mouvement qui s'organise autour de trois figures : les peintres Piet Mondrian et Theo van Doesburg ainsi que l'architecte Gerrit Rietveld.

 

 

Et aussi...

Pour accompagner cette présentation inédite, deux publications sont disponibles aux éditions du Centre Pompidou : "Mondrian" et "De Stijl, 1917-1931" (Prix : 49,90 euros).

Exposition Mondrian/De StijlDu 1er décembre 2010 au 21 mars 2011

Centre Pompidou à Paris www.centrepompidou.fr

Horaires :Ouverte tous les jours de 11h à 21h, sauf le mardi, nocturne le jeudi jusqu'à 23h

Tarifs :12 à 10 euros, selon période - Accès gratuit pour les adhérents du Centre Pompidou

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0