Contribution de
kmille
Psycho   sexo-psycho  

Calmer mes envies de dépenses

Acheter, dépenser, claquer, flamber... Parce que ça nous prend souvent comme une envie de faire pipi mais que c'est nettement plus risqué financièrement que cette dernière possibilité, découvrez 8 trucs pour freiner une envie compulsive de shopping.

Calmer mes envies de dépenses
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Acheter, dépenser, claquer, flamber... Parce que ça nous prend souvent comme une envie de faire pipi mais que c'est nettement plus risqué financièrement que cette dernière possibilité, découvrez 8 trucs pour freiner une envie compulsive de shopping.

1. On sort tous les vêtements de sa garde-robe et on essaye de trouver de nouvelles tenues avec ce qu'on a : ça suffit parfois à voir qu'on n'a pas besoin de grand chose.

2. On achète et on se fait rembourser le lendemain : on a l'adrénaline du passage en caisse et la joie de repartir avec un beau billet tout propre.

3. On va se remplir des paniers virtuels sur Internet et on n'oublie pas d'oublier de payer avant de fermer la page.

4. On change de coupe, de fond de teint ou on file se faire épiler les sourcils. Parce qu'il n'y a pas de mystère, quand on veut changer de garde-robe , c'est inconsciemment notre tronche, qu'on aimerait transformer...

5. On customise : pas la peine d'essayer de transformer une vieille nappe en micro-robe tendance. A la place, on déchire un jean, on lacère un tee-shirt, on se taille un short à partir d'un pantalon.

Et on se réjouit : cette saison, les tendances sont faites pour celles qui ont deux mains gauches (et un ciseau à portée de main).

6. Au lieu de claquer des sommes de folie pour s'entendre dire dans 2 jours "J'ai toujours rien à me mettre", on fait un achat petit mais costaud.

Exemples : une paire de collants plumetis, une ceinture sympa, un collier plastron . Et hop, on peut porter différemment cette jupe en cuir, ce maxi pull ou ce gilet BCBG.

7. On bloque notre samedi avec 4-5 copines et on organise un troc de penderie : à la fin de la journée, on repart avec une valise pleine de nouvelles fringues qu'on pourra porter toute la semaine. Et du coup, on a presque hâte d'être à lundi.

8. Plutôt que de claquer 20 euros par ci, 70 euros par là, on prend son agenda et on convient d'une date pour une après-midi shopping (en début de mois si possible).

Chaque fois qu'on est prise d'une envie fébrile d'acheter, on se met plutôt à faire des abdos et on met un petit billet dans une tirelire qu'on regarde grossir avec des dollars dans les yeux.

Et vous, êtes-vous plutôt du genre à vous laisser aller à vos boulimies "shoppinguesques" ou pas ? Quels sont vos trucs pour vous détendre le porte-monnaie ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0