Contribution de
HelloPuppy
Culture   Lifestyle  

Ces fautes d'orthographe qui me font de la peine...

S’il y a bien une chose sur Terre qui m’insupporte le plus, c’est bien les fautes d’orthographe. Et pour votre plus grand plaisir (ou pas), voici un petit florilège des fautes que je ne peux plus lire sans avoir l’envie de vomir.

Ces fautes d'orthographe qui me font de la peine... © Bescherelle ta mere
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

On pourrait me prendre pour un dictateur de l’orthographe, en tout cas, mes potes le pensent et je l’assume totalement. Je hais les fautes d’orthographe. Même si je conçois que le français est une langue bien compliquée à apprendre (surtout pour nos amis étrangers), je conçois moins qu’on ne sache pas écrire sa langue maternelle correctement. Comme j’avais envie de me sentir moins seule (dites-moi que vous aussi, vous détestez les fautes d’orthographe !), voici celles que je trouve les plus courantes et qui me donnent l’envie de faire manger un Bescherelle à la personne qui l’écrit.

Si je pourrais / pouvais : alors non, ça n’existe pas, ça n’a jamais existé et ça n’existera jamais. Quand on met un “si”, on applique l’imparfait, pas le conditionnel.

C’est / ses : beaucoup de personnes confondent le possessif du démonstratif. Ça arrive de faire des fautes (oui j’arrive à être plus ou moins tolérante), sauf que la différence possessif / démonstratif, c’est quand même niveau primaire… Alors mesdemoiselles, mesdames et messieurs, relisez-vous un peu et appliquez la règle “si vous ne pouvez pas remplacer le “c’est” ou “ça” par “mon” ou “mes”, c’est que c’est bon !

Comment sa va / ça va : je pense que cette erreur la plus commune qu’il soit est la pire pour moi. Alors voilà, le comment ça va écrit sa, non, ça va pas. C’est comme ça, ce n’est pas autrement, imprimez-le, mettez des rappels dans votre téléphone, bref, CA VA quoi !

Faute à / faute de : alors non, la faute à, à part être un super blog beauté, n’est pas quelque chose qui se dit. Pour vous en rappeler, pensez à “on dit une crotte de nez et pas une crotte à nez”, “on dit une paire de chaussures et non une paire à chaussures”, … Ça se décline à l’infini, avec des mots plus ou moins jolis :) .

Et si jamais vous avez envie de prêcher la bonne langue française, je vous conseille d’aller rendre visite à ce site, nommé chaleureusement bescherelle ta mère, qui saura vous redonner foi en la langue française :) .

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0