Contribution de
Livy-Etoile
Mince Alors !   sexo-psycho  

C’était plus glamour au cinéma

Etre une héroïne de série TV ou de cinéma ? Apparemment, ce n’est pas pour moi…

C’était plus glamour au cinéma © Working Title Films
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Comme parfois j’ai envie de mettre un soupçon de glamourdans mon quotidien, il y a plein de petites choses vues au cinéma ou dans lesséries TV que j’ai eu envie de tester dans la vraie vie. Je m’imaginais sansdoute que je pourrais ainsi être une héroïne des temps modernes, la femmefatale et la working-girl cumulées.Sauf que tout ne s’est pas particulièrement déroulé comme prévu.

Le carré plongeantavec la frange : cette coupe, je la rêvais, je la voulais. Etdonc, j’ai fini par l’avoir. Ca rendait si bien il faut dire à la télé. Et surmoi aussi d’ailleurs, à la sortie de chez le coiffeur. Sauf que la nature a reprisle dessus avec beaucoup d’ardeur, tant et si bien que je me suis payée la têtede Sangoku durant plusieurs mois, jusqu’à récupérer un carré long. Et ce, passeulement au réveil.

Plonger dans unepiscine toute habillée : quelle idée, maintenant que j’y repense.Mais enfin, ça peut arriver en soirée et puis dans les films, celle qui fait çaressort de l’eau avec un joli lancé de cheveux et ses vêtements qui moulentharmonieusement ses formes. En plus, elle devient illico la fille cool etsympa. Moi, je suis juste devenue la fille qui a chopé une grosse crève et quiavait omis que son maquillage n’était pas waterproof. Et je ne parle même pasde mon bond de cachalot dans ladite piscine.

Jouer à l’artisteincomprise : c’est incroyable comme sur écran, la nana faussementgothique qui joue de la guitare seule dans son coin en laissant une cigarettese consumer, lèvres entrouvertes, se voit d’emblée attribuer le rôle de fillemystérieuse. Elle intrigue, elle fascine. Et elle se retrouve avec le plus beaumec sans avoir eu à bouger le petit doigt. Pour avoir étégothique-fumeuse-guitariste, autant vous le dire clairement : on vousment. Au mieux, vous tomberez sur un métalleux sympa. Au pire… Non rien.

Rester dormir chezlui : au cinéma, ce genre de scènes envoie du lourd. L’héroïne selove dans la chemise de son bien-aimé et se réveille le matin, parfaitementmaquillée avec les cheveux un brin décoiffés, style wavy. Dans l’idée, j’ai unpeu fait la même chose. Sauf que l’homme m’avait refourgué son vieux tee-shirtTortues Ninja troué (pour ne pas abîmer ses affaires potables, dixit), que mon make-up super canon de la veille au soira soudainement muté en mode panda et que mes cheveux sont devenus extra-rigidespour cause de laque. En plus, j’ai bavé sur son oreiller.

Le coup du trenchavec des sous-vêtements sexy en dessous : force est de reconnaître que c’est plutôt une bonne initiative qui peut émoustiller votre partenaire mêmedans la vie réelle et créer un effet de surprise carrément sexy. Encore aurait-ilfallu que ce dernier, ignorant tout de mes intentions, ne soit pas pris del’envie soudaine de faire le tour de la ville en scooter pour prendre l’air, justelà comme ça en plein hiver, et bien sur avec moi derrière, en trench…

Et vous, des moments de solitude à confesser ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0