Contribution de
maud_thalys
Culture   Video  

Château de Versailles

Château de Versailles

Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Finalement, retourner à Versailles juste pour le plaisir et pas pour y emmener cousin Toitoine, ça a du bon. Si on a vu le "Marie-Antoinette" de Sofia, ou si on aime rêver à la cour du roi-soleil, on sera reconquise, charmée, fascinée.

Bien sûr, il faut choisir son heure, parce que l'été, pas mal de cars de japonais passent par là. S'il fait beau, c'est vraiment une promenade extraordinaire en commençant par les jardins. On a envie de s'y perdre. Fontaines et buissons rendent la chaleur supportable.

"Quelle vie !"

C'est ce qu'on a envie de se dire en imaginant ce que pouvait être le quotidien de ceux qui ont eu la chance de naître du côté de la cour de Versailles. Enfin, chance, jusqu'au jour où... mais ça, c'est une autre histoire.

Miroirs, mes beaux miroirs, dites-moi si je suis la plus belle

La galerie des glaces est sans doute l'un des lieux les plus impressionnants du château. Entrer là, c'est comme pénétrer dans un conte de fées, se trouver au centre d'un luxe inouï qui aurait pu naître d'une baguette magique.

Et c'est vraiment le moment d'aller voir ou revoir sa belle image multipliée, parce que cette galerie a bénéficié d'une magnifique restauration. Les grandes glaces bien entendu, mais aussi les peintures, les ors. La vieille dame s'est fait faire un beau peeling rajeunissant et tout a repris son éclat d'origine.

Merci monsieur l'historien

Pour elleadore.com, Franck Ferrand, historien et spécialiste de Versailles, chroniqueur sur Europe 1, et auteur de "La régente noire" chez Flammarion, a accepté de me parler de cette "Galerie des Glaces " avec son talent de conteur...

Pourquoi visiter la Galerie des Glaces restaurée ?

 

 

Eh oui, la marquise de Pompadour est devenue la maîtresse du roi jusqu'à la fin de sa vie, et elle l'avait rencontré là, dans cette galerie. Et pourtant, elle ne savait pas que c'était lui parce qu'il était déguisé. Enfin, je vous raconterai ça une autre fois...Bonne illumination !

Si vous avez envie de continuer en beauté, vous pouvez toujours aller dîner ensuite aux "Trois marches", le restaurant du Trianon Palace de Versailles. Evasion garantie.Mais si on veut conserver les rênes de son budget tout en restant dans un trip royal, on peut opter pour la version "light", et commander une pizza minceur en se matant la fameuse "Marie-Antoinette", ou bien "Le roi danse", avec le jeune Benoît Magimel presque nu pendant tout le film. Au choix.

Par Maud Thalys

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0