Contribution de
benedicte_flye
Beauté   Soins  

Ciel, j'ai 30 ans !

Un jour, cela m'est tombé dessus sans prévenir. J'ai eu 30 ans et reçu en cadeau quelques nouveaux compagnons sympathiques, style rides ou cellulite. Mais je me suis rapidement aperçue que prendre des années n'avait pas que des mauvais côtés...

Ciel, j'ai 30 ans !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

L'inconvénient #1

Je n'ai plus le droit d'oublier mon fond de teint (ou alors je passe ma journée à dire que NON, je ne souffre ni d'insomnie, ni de troubles gastriques).L'avantage Je sais enfin le poser. J'ai abandonné le style camion volé. Ce n'est plus moi que l'on verra avec une vilaine démarcation ou une combinaison visage orange/cou et oreilles blanches !Et en bonne ouvrière de la (jolie) mine, je maitrise maintenant parfaitement l'art de l'autobronzant, et ne me retrouve plus affublée d'affreuses traînées couleur terre battue.

L'inconvénient #2

J'ai des rides. Petites, certes, mais des rides quand même.L'avantage Je peux enfin passer des heures au rayon des anti-âge. Et claquer des fortunes en sérums, crèmes et fluides sans que ni ma mère ni mon mec n'y trouvent à redire.

L'inconvénient #3

Je refais de l'acné comme quand j'étais au lycée. Entre les arrêts de pilule, les grossesses et autres "yo-yo" hormonaux, ma peau ne sait plus trop où elle habite. L'avantage A 20 ans, il n'y avait pas moyen de m'emmener voir un médecin. Aujourd'hui, je fréquente assidument mon dermato. Et ce charmant praticien a réussi à me convaincre de ne plus triturer mes boutons. Du coup, au lieu de s'incruster, mes méchants spots ne font que passer.

L'inconvénient #4

J'ai quelques cheveux blancs.L'avantage Je ne zappe plus les retouches couleur préconisées par mon coiffeur. Et il est tellement content de me voir aussi souvent qu'il m'offre parfois une coupe gratuite.

L'inconvénient #5

Concernant le haut de mes jambes, on peut maintenant parler de cellulite installée. L'avantage J'ai pris mes cuisses en main. Je me crème consciencieusement matin et soir. J'ai accepté de réduire -un peu- ma consommation de Haribo. Et j'ai renoué avec mon grand ami le sport : nous nous rencontrons en moyenne deux fois par semaine. Mon capiton n'a pas (encore) capitulé mais je suis désormais veloutée et musclée...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0