Contribution de
annaick_f
Ecrans   Culture  

Commander in Chief, les femmes prennent le pouvoir !

A en croire la télévision cet an-ci, " Présidente " est un métier d'avenir. Après l'Etat de Grace sur France 2, M6 programme Commander in Chief avec Geena Davis

Commander in Chief, les femmes prennent le pouvoir ! © © AFP
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

L'histoire

Le président des Etats-Unis vient de mourir. Sa vice-présidente, Mackenzie Allen s'apprête alors à vivre une expérience hors norme : prendre les rênes du pouvoir américain. Son emploi du temps va devoir se partager entre ses nouvelles fonctions, son pays, ses trois enfants et son mari. En tant que première femme à occuper le bureau oval, elle va devoir s'imposer face à ses opposants ainsi qu'à son propre parti. Réussira-t-elle à emmener tout le monde avec elle ou, tout du moins, bien faire son job ? La réponse sur M6 à partir du 2 décembre à 20h50.

Geena Davis est Mackenzie Allen.

Une série romanesque mais réaliste

En regardant les premiers épisodes, on découvre une Geena Davis hallucinante de classe et de charisme ! Premier bon point. Ensuite, dans cette série, la vision du monde et des Etats-Unis n'est pas édulcorée. Enfin, les bons sentiments sont bien présents... Le grand discours accompagné de sa musique apparaît à l'occasion mais n'alourdit jamais le tout. Cerise sur le gâteau, le scénario, documenté, est plutôt bon. Les personnages secondaires sont quant à eux, humains, forts et attachants. Résultat : il est assez facile de se laisser prendre par Commander in Chief. Pourquoi ? Parce que même si la situation n'est pas réelle, elle est possible. C'est ce qui fait toute la différence.

La réflexion

Après L'Etat de Grace et avec Commander in Chief, nous assistons à une nouvelle vague de " politique fiction ".Une tendance dans laquelle la politique est traitée de manière romanesque. Sauf que ces derniers temps, le personnage central de ses fictions est une femme présidente. Forcément, le parallèle avec Ségolène Royale est inévitable ! Il est d'autant plus frappant car la candidate PS à la Présidentielle capte actuellement beaucoup l'attention des médias. Nous sommes donc au centre d'une affaire qui mêle la politique, les femmes et les média. Fiction ou réalité ?La réponse l'année prochaine. En tous cas, ces deux séries auront mis le doigt sur un fait : imaginer une femme présidente à la télé prouve que les mentalités évoluent à ce sujet.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0