Contribution de
melanie_sienne
Cuisine   Bonnes adresses  

Comment les étrangers fêtent Noël à Paris ?

La célèbre dinde n'est pas sur toutes les tables le 25 décembre ! Les coutumes de Noël varient d'un pays à l'autre. Comment les étrangers célèbrent cette fête à Paris ? Quelles sont les traditions culinaires ? Rencontre avec une suédoise et une allemande, qui nous font partager leurs recettes, qui sauront vous inspirer pour Noël...

Comment les étrangers fêtent Noël à Paris ?
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

La célèbre dinde n'est pas sur toutes les tables le 25 décembre ! Les coutumes de Noël varient d'un pays à l'autre. Comment les étrangers célèbrent cette fête à Paris ? Quelles sont les traditions culinaires de Noel en Europe ?

Rencontre avec une suédoise et une allemande, qui nous font partager leurs recettes, qui sauront vous inspirer pour Noël...

Britt-Marie, suédoise, vous souhaite "God Jul"

Britt-Marie, parisienne de coeur, reste très attachée à ses origines, la Suède.Son Noël en France ? Elle mixte dinde et bûche avec glögg et tentation de Jansson.

"A Noël, j'aime retrouver mes racines à travers les coutumes luthériennes et l'art culinaire, mais je suis aussi les traditions françaises", confie Britt Marie. "Avec mon mari, qui est français, nous avons décidé de mêler nos deux cultures". En Suède, les festivités commencent avec l'Avent début décembre.

Chaque dimanche avant Noël, pendant un mois, on allume une bougie.

Le 13 décembre, nous fêtons la Sainte-Lucie, qui selon la légende apportait des mets à des chrétiens obligés de se cacher. Aujourd'hui, la fille aînée de Britt réveille la famille le matin du 13 décembre et leur apporte des gâteaux.

Noël commence véritablement pour le déjeuner du 24. Les plats à base de poisson prédominent : le fameux sill, du hareng mariné au curry, à la tomate et du saumon. Du jambon entier cuit dans du bouillon, puis grillé au four avec de la moutarde est aussi une spécialité.

En dessert, on termine par 6 gâteaux différents.

Le 25, Britt-Marie le passe à la française dans sa belle famille. Elle avoue ne pas rester de marbre devant le foie gras, la dinde et ses marrons, les chocolats..."Dans mon pays natal, la fête continue après Noël.

On a besoin d'illuminer l'hiver très long et rigoureux et de le rendre plus joyeux.

J'étais un peu déçue à mon arrivée en France de voir que la fête ne dure que le 25 et le 31. Pendant toute la semaine, en Suède, nous organisons, des soirées entre amis. Pour se réchauffer, on boit du glögg, on déguste des pepparkakor, des gâteaux au gingembre et on succombe à la tentation de Jansson... "

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0