Contribution de
Léonie_D
Psycho   sexo-psycho  

Comment reconnaître un baratineur ?

On serait bien tentée de dire « Ca n’arrivera jamais à moi » ou encore « Sitôt le premier faux- pas, je sors les griffes ! ». Sauf qu’une fois notre couple installé, nos beaux discours s’envolent en même temps que notre prise de recul.

Comment reconnaître un baratineur ? © Sean O’Pry ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez1
Je m'abonne

Amoureuse, on pardonne plus facilement toutes les petites erreurs de notre cher et tendre. Problème : les grosses aussi. Alors afin d’éviter de tomber dans le déni, et parce que le baratineur au fond n’est pas si difficile à reconnaître, voici quelques signes avant-coureurs qui devraient vous permettre d’y voir plus clair.

Le baratineur vous fait parler de vous :

Et évidemment, vous adorez ça. Pour une fois qu’un homme se lance de grands questionnements sur votre enfance, votre chien Tobby décédé quand vous aviez huit ans et l’ulcère à l’estomac de votre grand-oncle, le tout sans jamais soupirer, vous n’auriez pas rêvé mieux. Pourtant, devant des sujets de conversation aussi primordiaux, peut-être serait-il temps de vous remettre en question. Les questions que vous ne pouvez pas lui poser justement. Et se dire que son altruisme latent masque en fait son envie bien ancrée de ne jamais parler de lui.

Le baratineur vous dit ce que vous voulez entendre :

Des hommes qui vous contrariaient sur à peu près tout et n’importe quoi, vous en avez connu : pas assez distinguée pour la soirée chic du patron, trop longue à se préparer, trop bavarde, raisonnements immatures… On vous aura tout dit. Mais pas lui ! Lui n’est jamais avare de compliments, abonde bien souvent dans votre sens et se permet même de partager avec vous de grands débats argumentés au cours desquels, naturellement, vous avez tous deux un avis très similaire. C’est agréable, on en conviendra toutes. Mais à la longue, et parce qu’il vous a montré à de nombreuses reprises qu’il avait un caractère bien trempé sur plein d’autres points, avouons-le : c’est suspect.

Le baratineur est incollable sur l’actualité féminine :

A priori, vous ne vous en plaignez pas. People, mode, dernières tendances… Il est une source inépuisable de sujets de conversations girly et serait bien capable de vous coiffer au poteau sur le dernier vernis. Pourquoi croyez-vous cependant qu’il se féminise à ce point ? Métrosexuel, lui ? Que nenni. Sa grande maîtrise du sujet lui vient souvent d’une volonté de connaître « sa proie » (autrement dit, la femme) et de l’avoir scrupuleusement observée pour mieux l’amadouer. Motivé, le bougre. Et si ça a fonctionné avec vous, il y a des risques hélas pour que ce même comportement plaise à ses flirts potentiels.

Le baratineur est très à l’aise avec votre jalousie :

Alors que certains iraient s’isoler pour envoyer le moindre sms et vous simuleraient l’arrêt cardiaque pour peu que vous jetiez un coup d’oeil à leur compte Facebook derrière leur épaule, lui n’a décidément aucun problème à gérer votre (trop imposante) curiosité. Au contraire, il n’hésitera pas à vous dévoiler les photos de son smarphone sur demande et pourrait même laisser traîner ledit smartphone sans que vous y trouviez l’horrible preuve que vous cherchez. N’allez pas croire toutefois qu’il est complètement digne de confiance. Il est juste très malin et sait parfaitement qu’en vous rassurant pour de bon, vous fouillerez moins.

Le summum ?  Il laisse parfois traîner des photos « un peu compromettantes », histoire de vous montrer qu’il est un homme normal et donc imparfait. Cela le rend ainsi plus humain et, qui plus est, il aura toujours une bonne explication à vous fournir. 

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
Cat - 29/05 à 01:39

Quand on aime le problème c'est que par peur de souffrir On risque involontairement de le mettre dans le moule du baratineur et de le traiter injustement plutôt que de l'aimer

Signaler un abus
Commentaire(s) : 1