Contribution de
Dina_V
Déco   Inspirations  

Comment s’organiser une mezzanine sympa ?

J’ai beau adorer vivre à Paris, force est de reconnaître que les appartements anciens sont dotés de pièces inégales, aux formes difficiles à meubler. De quoi se poser la question de l’aménagement et par conséquent, de la mezzanine.

Comment s’organiser une mezzanine sympa ? © Oliver Furniture ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Ma chambre, pour tout vous dire, est un trapèze. Murs endiagonales, vaste espace qui s’étrécit doucement jusqu’à la fenêtre… Une vraiegalère au quotidien surtout lorsque, comme moi, on a besoin d’un maximum deplace dans un minimum d’espace. J’ai donc passé plusieurs années à déplacer mesmeubles en vain et me cogner partout ; jusqu’à me dire que la mezzanineserait l’arrangement le plus fonctionnel et sympa qui soit. Seulement voilà,comment gérer une mezzanine originale et design quand on n’est plus uneenfant ?

A vrai dire, ce n’est pas si compliqué. Internet regorged’inspirations déco « d’adultes » qui font rêver et favorisent le« plusieurs pièces en une ». Ainsi sous le lit (en hauteur, en toutelogique), on place au choix : un canapé, un coin bureau, des étagères, unespace bibliothèque, un dressing… et mille autres possibilités encore, plantesvertes comprises.

Mais l’idée est aussi de bien réfléchir avant de se lancer.Par exemple :
Et si j’ai la crampe de ma vie, des courbatures ou une jambecassée, devrai-je dormir sur le clic clac du salon ? Parviendrai-je àregagner la mezzanine après une soirée alcoolisée ?

En fin de compte, ça ne m’a pas (trop) rebutée. Tout plutôtqu’une pièce mal agencée ! Et comme je me suis pas mal penchée sur lesujet, c’est forte de mes investigations que je vous livre les quelques petitsimpératifs auxquels il faut penser :

- Regarder l’emplacement des fenêtres, du radiateur, desprises électriques, etc. Et pour cause ! Une mezzanine ne s’installe passur un coup de tête et pour en tirer la quintessence, elle doit être étudiée intelligemment (et harmonieusement) dans la pièce.

- Bien vérifier que la hauteur sous plafond est suffisantepour placer le lit : sans pour autant être claustro, le but n’est pas dese glisser dans les draps en rampant sous le plafond chaque soir.

- Si on choisit de monter la mezzanine soi-même en warrior du mobilier, les fixations auxmurs sont un point essentiel : elles doivent être solides et biendisposées (et donc, je pense sérieusement à me faire aider).

- Choisir l’escalier avec minutie : est-ce que je suisprête à tenter l’échelle tous les soirs ?
Si oui, il fautchecker l’angle d’inclinaison avec pertinence, de façon à ne pas avoirl’impression de conquérir l’Everest à longueur de temps.
De mon côté, je privilégie l’escalier cosy tant pour leconfort que pour la déco. En plus, aménagé à l’intérieur, ce dernier peut aussime servir de rangement improvisé voire de shoesing.Joie et bonheur.

Passer à l’acte

Naturellement, l’ami Ikéa propose toute une gamme de mezzanines pratiqueset modernes:
http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/categories/departments/bedroom/19039/

Mais j’avoue être d’avantage tentée par l’idée du sur-mesure,pouvoir être conseillée et surtout avoir mon meuble personnalisé. Je pose iciquelques sites qui pourraient bien vous inspirer :
http://www.lamaisondelamezzanine.com/
http://www.mamezzanine.com/
http://www.maison-mezzanine-montreuil.fr/

Et vous, la mezzanine dans un appartement, ça vousbranche ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0