Contribution de
RochaThea
Cuisine  

Condition animale et alimentation, serions-nous schizophrènes ?

Je ne sais pas vous, mais je prends de plus en plus conscience de l'absurdité de mon rapport à la bouffe et à la condition animale, au point que j'en suis vraiment à m'arracher les cheveux quand je déambule dans mon supermarché...

Condition animale et alimentation, serions-nous schizophrènes ? © Pexels
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Vous êtes là tranquillement en train de regarder votre film du dimanche soir, affalée sur votre canapé avec vos chips vos pizza. Vous êtes bien calés, quand soudain, Boby, le chien du héros de votre film, tombe dans un ravin. Le drame, la chiale, l'horreur, vous hurlez, putain de film ! Je zappe !

Ca fait 1h que vous êtes devant hein, il y a déjà eu 18 morts dans la première partie du film, mais NON PAS LE CHIEN. On touche pas aux animaux bordel ! Et là, de rage, vous attrapez le dernier nuggets. Miam, le bon nuggets qui met du baume au coeur.

Parce que oui, ça vous rend triste qu'on puisse faire du mal à un animal, vous ne supportez pas qu'on les abandonne, les batte, les maltraite. Pire que tout, vous ne pouvez pas accepter l'idée même qu'on puisse tuer un animal.

Imaginez un peu, cet homme un peu bouru, qui prend l'animal apeuré, le jette dans une machine effroyable et qui la tuera dans des souffrances indescriptibles. Vous imaginez un peu ?

Et bien c'est ça un nuggets, c'est un mec qui tue un animal, de sang froid. Avant d'être abattu cet animal, il a été élevé dans le seul but d'être tué. Pourquoi ? Pour que vous puissiez manger votre nuggets.

Alors ok, c'est l'ordre des choses depuis quelques siècles, les hommes mangent les animaux, et on s'y est fait. Mais on oublie souvent que oui, le nuggets, avant d'être un nuggets, c'était un animal, qui n'avait rien demandé à personne. Mais comme on nous cache la mort, la mort de l'animal, sa souffrance, comme on ne sait rien de tout, on fini par croire que le nuggets pousse sur les arbres, mais non, pas du tout.

Et quand on a conscience de ça, croyez-moi, on a vraiment du mal à faire ses courses. Et vous allez voir que vous aussi devant votre jambon sous vide, avant de passer en caisse, vous allez avoir une pensé pour Boby maintenant.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0