Contribution de
La rédact'
Déco   Style  

Dans l'atelier de la French Factory

Quelques gouttes de rétro, un brin de glamour et beaucoup de secrets : la créatrice Erika au regard malicieux nous a reçu dans son atelier pour nous parler de ses bijoux complètement craquant !

Dans l'atelier de la French Factory
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne
French Factory

Une fois que j'ai l'idée en tête, elle me hante jour et nuit !

Mais j'ai souvent peur de passer à l'acte et d'être déçue. Quand j'ai commencé à vouloir créer mon sautoir "appareil photo", je devenais folle dès que j'en croisais un dans la rue...

Atelier French FactoryBijoux rétro French Factory

La French Factory est la belle histoire de la jeune créatrice Erika, pleine de fraîcheur, qui a réalisé son rêve en lançant sa propre collection de bijoux .

Quelques gouttes de rétro, un brin de glamour et beaucoup de secrets : la jolie Erika au regard malicieux nous a reçu dans son atelier pour nous parler de ses créations à l'univers complètement craquant !

Je veux tout connaître de l'histoire French Factory...

J'ai commencé à créer en autodidacte en octobre 2005. Quand j'ai commencé mes bijoux et accessoires, je suis devenue accro. Mon univers est apparu de lui-même à force de créer.

Où trouves-tu toute cette inspiration ?

Dans les dessins animés ! J'adore, et j'assume...

On y voit plein de bijoux magiques : des médaillons qui s'ouvrent, des broches magiques aux supers pouvoirs ou encore des baguettes.

Sautoir rétro French Factory

Je trouve aussi mon inspiration dans mon enfance. Dernièrement j'ai ouvert une petite boîte orange qui a réveillé mes souvenirs : j'y ai trouvé un lapin et une petite ballerine. Le lapin est devenu l'emblème de ma nouvelle collection. Et voilà un scoop : la ballerine sera celui d'une de mes futures collections !

Je fais aussi des bijoux et des vêtements sur mesure. Recemment une amie m'a commandé la robe Cygnes que la chanteuse Bjork portait à Cannes. Elle la voulait pour un bal costumé. J'avais 15 mètres de tulles et une semaine pour la faire !

 

Tes bijoux sont-ils copiés ?

Je suis très copiée et cela me fait énormément plaisir, surtout dans la blogosphère !

Cela prouve que j'ai des idées qui plaisent.

Par contre dans la grande distribution on ne peut jamais être sûr d'être copiée ! C'est vrai que pendant très longtemps j'ai cherché les fameuses cages à oiseaux, et je n'en ai jamais trouvé. Depuis que j'en fabrique, j'ai l'impression d'en voir partout. Mais ce n'est peut-être que le fruit du hasard...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0