Contribution de
La rédact'
Culture   Livres  

Des filles à la page

Voici deux romans qui ressemblent à la vie, deux destins de femmes qui font voler en éclat les déjà-vu.

Des filles à la page
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Il était temps ! L'amour en est le fil conducteur, ça on ne peut pas y échapper. Mais attention, une femme peut en cacher une autre. Portrait de deux amoureuses en quête d'elles mêmes.

Celle qui a tout

Bérengère se marie et veut que tout soit parfait le jour J, normal. Ce qui l'est moins c'est sa façon de préparer la cérémonie ; elle n'hésite jamais et ne recule devant aucun coup bas ; pas sympa mais diablement efficace la fille !

On serait prêtes à tout nous ?

Là où on lui ressemble sans hésiter c'est sur le côté j'angoisse, je me pose plein de questions : l'amour avec Vincent va-t-il durer toujours ? Est-ce que je le désirerai encore dans dix ans ?Avec un ton grinçant et drôle et une écriture sans fioritures, les situations sont ultra réalistes et en plus échappent aux clichés. Fort ! A savourer tranquillement, chapitre après chapitre, afin d'arriver au cœur de cette pièce montée, aussi fragile qu'elle en a l'air.

Extrait :

" Ca doit être le plus beau jour de notre vie, Vincent, assène-t-elle en détachant les syllabes pour donner à ses paroles le poids nécessaire. C'est comme un spectacle, tu comprends ? Une pièce de théâtre. Pour que ça soit réussi, tout doit être réglé au millimètre. "

Une pièce montée, Blandine Le Callet

Celle qui part de rien.

Donc ça ne peut pas être pire pensez-vous. Joséphine elle est plutôt du genre plan-plan, coinços tendance soumise. En bref c'est la fille à qui on n'a pas du tout envie de ressembler. Mais du coup elle devient la copine qui nous met en valeur, qu'on encourage ; mais pas trop quand même.Un mari qui s'en va, une enfant difficile, des problèmes financiers... ça c'est pour l'aspect sympa de sa vie ! Il reste encore plein de bonnes surprises.

Ce roman est tellement bourré de péripéties et de rebondissements qu'on l'envie au final cette Jo !

A lire d'une traite sous la couette ; un livre drôle et émouvant qui nous apprendre à relativiser. Ca fait du bien aussi.

Extrait :

" Je vois tout, je sens tout, mille détails entrent en moi comme de longues échardes et m'écorchent vive. Mille détails que d'autres ne remarquent pas parce qu'ils ont des peaux de crocodile. "

Les Yeux jaunes des crocodiles, Katherine Pancol

Anne-Catherine

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0