Contribution de
Olivia_R
Ecrans   Culture  

Des films à regarder le soir d’Halloween

Passer Halloween en mode cocooning chez soi, c’est possible et même rudement agréable.

Des films à regarder le soir d’Halloween © AlloCiné ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Au programme, une soupe au potiron et aux châtaignes, quelques bonbons (pour la forme), un plaid bien confortable et… le film adéquat. Vous ne pensiez tout de même pas vous en tirer avec le nouveau Vampire Diaries, dites ?

 

Rangez donc vos angoisses au grenier et vos séries TV à la mode avec : le choix du film d’Halloween est purement et simplement de l’art. Il se caractérise par son subtil mélange entre l’ancien et le moderne, et une vraie aptitude à mêler le fantastique à l’ésotérisme, l’imaginaire à l’horreur. Un vrai petit guide à vous faire froid dans le dos dont voici quelques morceaux choisis :

 

Les valeurs sûres :

Parce le jour tombe à point nommé pour réviser vos classiques…

- L’Exorciste de William Friedkin (1973) : une référence du genre et plus de deux heures d’effroi et de scènes choc. Après ça, vous ne considérerez plus jamais les enfants de la même façon.

Halloween, la Nuit des Masques de John Carpenter (1978) : quoi de mieux que de célébrer une fête avec un film (un peu flippant) qui porte son nom ?

Shining de Stanley Kubrick (1980) : de quoi vous donner des envies de balade dans les longs couloirs d’un hôtel abandonné. Such a lovely place !

Beetlejuice de Tim Burton (1988) : une histoire qui parle de fantômes et de morts devrait pouvoir répondre à la thématique et même y ajouter sa petite touche déjantée.

Dracula de Francis Ford Coppola (1992) : le roman de Bram Stoker revisité dans l’épouvante et le souci de l’esthétique, un chef d’œuvre.

La Famille Addams de Barry Sonnenfeld (1992) : plus drôle que terrifiant, on tient là notre film d’Halloween thématique mais pas gore. A compléter avec Les Valeurs de la Famille Addams, sa digne suite (1993).

 

Du vintage kitsch :

Un peu horrible, un peu divertissant ; on choisit de se faire peur tout en rigolant.


- Les films de Dario Argento : parmi la filmographie du maître du Giallo (genre cinématographique, souvent italien, mêlant polar, horreur et érotisme), vous devriez bien trouver quelques perles à vous mettre sous la dent. On vous conseille notamment Suspiria (1977) et sa suite Inferno (1980).

La Mort vous va si bien de Robert Zemeckis (1992) : mention spéciale pour ce petit bijou d’un autre temps dont la teneur comique se mesure au potentiel de l’affiche du film.

 

Des films avec Johnny Depp dedans :

Oui, on peut se rincer l’œil à volonté ! Toutefois, on reste bien dans la thématique donc inutile de se visionner pour la énième fois la saga Pirates des Caraïbes.

 

La Neuvième Porte de Roman Polanski (1999) : un polar ésotérique qui se révèle en fait diabolique, c’est le petit plaisir coupable du soir par excellence.

Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête de Tim Burton (2000) : mystérieux et sombre, on aime surtout ce thriller pour sa part de romance.

 

Les films animés de Tim Burton :

Les films d’animation présentent l’avantage d’user de leur monde fantastique, avec esprits, fantômes et créatures des ténèbres, tout en réussissant à nous attendrir. Notre chouhou en la matière demeure bien évidemment Tim Burton :

-Les Noces Funèbres (2005)

Frankenweenie (2012)

 

Les films « caméra au poing » :

Ambiance réaliste et sursauts garantis pour une caméra qui se déplace en même temps que ses protagonistes. Nauséeuses, s’abstenir définitivement. Pour les autres, une petite sélection s’impose :

- Le Projet Blairwitch, réalisé par Daniel Myrick et Eduardo Sanchez (1999)

[Recréalisé par Paco Plaza et Jaume Balaguero (2008)

Cloverfield de Matt Reeves (2008)

Et enfin…

On se hâte de revoir Conjuring, réalisé par James Wan en 2013, parce que son préquel Annabelle est à l’affiche depuis le 8 octobre. 


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0