Contribution de
Isabelleetlabete
sexo-psycho   Psycho  

Devenons-nous tous des faux angoissés ?

Parfois, je me demande si c’est juste moi qui choisis mal mes amis ou si tout le monde devient simplement fou.

Devenons-nous tous des faux angoissés ? © DR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Globalement, j’ai le sentiment que beaucoup de mes amis ont un petit brin de folie. On peut appeler ça TOC, angoisses, blocages ou autre, rien n’est jamais simple. On doit toujours s’adapter à la phobie de telle ou telle personne. On doit faire attention de ne pas déclencher une crise de TOC à d’autres… La peur prend le lead de bien des choses. 

Mais est-ce que c’est la société qui fait qu’on écoute trop nos angoisses ? Où juste que nous sommes devenus les résultats de la mode « enfant roi » et du coup nous nous concentrons que sur nos nombrils ?

J’admets aisément que j’ai moi aussi mes petits troubles, je ne réalise peut être suffisamment si je les impose aux autres mais j’essaie de lutter. 

Et au quotidien, on le voit. Quand on tombe malade, on nous répond que c’est psychosomatique. On se coince le dos ? C’est psychosomatique. On dort pas une nuit ? C’est psychosomatique. Mais parfois on peut admettre que notre cerveau est en off ? Qu’il n'a pas le controle de beaucoup de choses mais pas de tout ? 

Nos angoisses sont-elles nos caprices d’avant ? On se les créé pour ne pas avoir à faire telle ou telle chose ? Est-ce que ces choses sont insurmontables que ça ? 


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0