Contribution de
lucille_mondriane
Culture   Evasion  

Direction la Toscane française

Envie d'une escapade romantique ? Je me suis faite "naufragée volontaire" dans un charmant coin du Tarn, qu'on appelle à juste titre (si si, vraiment...) la Toscane française. Souvenir d'un séjour exquis aux Vents Bleus...exquis aux Vents Bleus...

Direction la Toscane française
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Valérie nous a fait le tour du propriétaire. Le décor mérite d'être planté !

Plus d'infos :

 

 

 

Les Vents BleusValérie et Filippo GropalloRoute de Caussade81170 DonnazacTél. : 05 63 56 86 11 www.lesventsbleus.com

Ça n'est pas l'Italie, mais on s'y croirait... Et cette maison d'hôtes a tenu toutes ses promesses. A peine poussé le haut portail, nos pas font crisser les cailloux blancs tandis que se profile une magnifique maison en pierre blanche, au perron planté de buis et de cyprès.

Par la lourde porte en bois entrouverte, nous entrapercevons un intérieur au charme suranné, élégant et douillet.

L'hôtesse de ce lieu enchanteur nous accueille avec un grand sourire : Valérie est une Parisienne aux origines cantaliennes qui s'est laissée séduire il y a deux ans par la vie douce de cette région du Sud-Ouest et par cette ancienne maison de maître datant du XIXe siècle. Mais avant de prendre possession de notre chambre, Valérie nous fait faire le tour du propriétaire : le décor mérite d'être planté !

Un décor de cinéma

Nous longeons les anciens chais dans lesquels ont été aménagés cinq chambres d'hôtes et trois gîtes. La végétation court sur les murs. Un coup d'œil derrière la maison ? Ô merveille... Un ancien préau de bois a été transformé en un adorable salon d'extérieur, façon bistrot de campagne. Le patio, dit Valérie. De délicats voilages blancs flottent au gré de la brise. Tables en bois ornées de lanternes en terre cuite, suspensions de verre, bouquet de lavande, arrosoir en zinc et panier rempli de magazines à feuilleter.

Aussitôt une seule envie me prend : faire une pause dans ce petit coin plein de poésie, me lover dans les fauteuils en rotin pour bouquiner ou prendre un café.

Mais ça, c'était juste avant que mon regard ne s'envole au-delà du préau...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0