Contribution de
kmille
Mon travail   sexo-psycho  

Du bon usage des toilettes au bureau

Que celle qui n'a jamais éprouvé un petit blocage pour aller aux toilettes du bureau jette le premier rouleau de PQ... Pourtant, c'est quand même là-bas qu'on passe la moitié de notre journée (au bureau, pas aux toilettes)... 5 scénarios catastrophes et les solutions qui vont avec.

Du bon usage des toilettes au bureau
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Vous vous retrouvez nez à nez avec Brad Cruise ou Jude Clooney

Face à une envie pressante, vous avez fait preuve de beaucoup de ruse pour vous retrouver presque toute seule aux toilettes. Bravo, vous êtes presque toute seule. Avec LE beau gosse du bureau d'à côté.

La solution : garder votre calme. Lui est sûrement aussi gêné que vous, a priori, il n'est pas là pour faire un footing. L'objectif est simple : lui signifier que vous n'étiez pas du tout venue là pour vous soulager. Mais alors pas du tout.

Après lui avoir adressé votre plus beau sourire à la je-suis-même-pas-gênée-de-te-croiser-là-pour-la-bonne-et-simple-raison-que-je-suis-une-princesse-et-que-je-ne-vais-pas-aux-toilettes, dirigez-vous d'un pas vif vers le lavabo et lavez-vous énergétiquement les mains. Si vous avez un peu d'empathie, n'hésitez pas à faire couler l'eau très fort et à produire un maximum de bruit, afin qu'il puisse œuvrer en paix.

Il n'y a plus de papier

Tout était parfait.

Jusqu'à ce que vous réalisiez que le rouleau de PQ est désespérément vide. Et que vous vous sentiez désespérément seule.

La solution : évitez tout "sivouplééééééé! Ya plus de papieeeeeer !" dénué de toute grâce et de toute finesse. Dans ce genre de situations extrêmes, vous ne pourrez compter que sur vous-même. Croisez les doigts pour trouver un bout de mouchoir dans votre veste, mais très honnêtement, on y croit qu'à moitié. Démontez le distributeur de papier hygiénique, récupérez le rouleau en carton et grattez-le jusqu'à en extraire des lambeaux. Les plus larges possible. Ne frottez pas trop fort.

Vous êtes face à un système hyper perfectionné

C'est vos premiers jours dans la société ou vous êtes en déplacement chez un gros client. Dans tous les cas, ce n'est pas le moment de vous griller. Or, c'est très simple, vous ne comprenez rien. Vous vous croyez dans un cockpit alors que vous voudriez juste faire un petit pipi.

La solution : ne TOUCHEZ PAS le siège, des fois que ça activerait des capteurs reliés à des jets d'eau. Avant de tirer la chasse, entrouvrez la porte au cas où un rouleau descendrait du plafond pour nettoyer la cabine. Puis courez jusqu'à une zone sécurisée.

Vous allez peut-être faire un peu de bruit

Et visiblement, vous n'êtes pas seule.

La solution : dans un premier temps, repérez les lieux en tentant de définir l'identité de votre voisin de trône. Pour ce faire, éteignez la lumière et guettez le timide "lumière s'il vous plaît...". Vous savez maintenant à qui vous avez à faire. Tapissez ensuite l'eau des toilettes de quelques feuilles de papier. Allez-y mollo quand même, trois épaisseurs devraient suffire. Soufflez, vous êtes sauvée.

Vous avez laissé quelques souvenirs olfactifs derrière vous

Et comme par hasard, trois personnes viennent d'arriver dans les toilettes. A croire qu'ils se sont donnés rendez-vous ici pour l'entretien annuel. Objectif :

leur faire croire que vous n'y êtes pour rien dans cette sombre affaire.

La solution : avant de rouvrir la porte, bouchez-vous le nez et prenez un air dégoûté. Lancez un regard complice à vos collègues en leur lançant : "Je vous conseille de prendre l'autre, il y en a un qui a dû mal digérer son steak à midi". Eventuellement, profitez-en pour régler vos comptes en ajoutant : "J'ai vu Sonia en sortir tout à l'heure, je vais aller m'assurer qu'elle va bien."

C'est pas très gentil pour Sonia ?

Comme dit le vieux proverbe, aux toilettes c'est un peu chacun (sa m... ) son problème.

Découvrez dans le livre "Comment chier au bureau"

De Mats et Enzo, 51 problèmes fréquents de commissions au travail et les solutions adaptées, illustrées par des schémas. Paru en novembre 2009 aux éditions Leduc.S. 12,90 euros

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0