Contribution de
laura75
sexo-psycho  

Elles ont testé : la méthode des stars pour avoir un joli sourire

Mélanie et Charlotte ont testé Invisalign, la nouvelle méthode invisible pour redresser les dents, déjà adoptée par Katherine Heigl ou Gisèle Bundchen. Alors, à la fin, on a vraiment un sourire de star ?

Elles ont testé : la méthode des stars pour avoir un joli sourire © abacapress.com
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Mélanie et Charlotte ont testé Invisalign, la nouvelle méthode invisible pour redresser les dents, déjà adoptée par Katherine Heigl ou Gisèle Bündchen . Alors, à la fin, on a vraiment un sourire de star ?

Invisalign

Invisalign, ça marche comment ?

- Le réalignement des dents se fait grâce à des gouttières amovibles et transparentes donc quasi invisibles. Elles sont réalisées sur mesure et il faut changer de gouttières tous les 15 jours.

- On les porte en permanence, sauf pour manger, boire et se brosser les dents.

- Selon l'étendue des dégâts, il faudra un certain nombre de gouttières pour arriver au résultat final. En moyenne, on en a pour 9 mois à 2 ans.

- Coût du traitement : 4000 à 6500 euros en moyenne, selon la durée du traitement. Jamais remboursé par la Sécu, mais parfois en partie si on a une super mutuelle.

- Avis aux fumeuses : mieux vaut éviter la clope lorsqu'on porte les gouttières, au risque de les tâcher / jaunir (et là, elles seront beaucoup moins invisibles...).

L'avis des testeuses

Mélanie, 22 ans

"J'ai commencé le traitement il y a un peu plus d'un an car j'avais une dent qui commençait à en chevaucher une autre. Comme je fais très attention à mon apparence, je me voyais mal porter des bagues en métal.

Quand mon orthodontiste m'a fait essayé les gouttières, j'ai vu que c'était vraiment transparent et j'ai dit oui tout de suite. Le seul truc qui me trahit parfois, c'est que mes dents sont un peu plus brillantes, notamment au soleil ! De très près, on peut aussi voir des petites bulles de bave entre les dents et la gouttière, mais quasiment personne ne s'en est aperçu !

C'est parfois un peu pesant de devoir l'enlever à chaque repas : personnellement je file aux toilettes car ce n'est pas un truc qu'on a envie de faire devant tout le monde. Par contre, comme je ne le retire que pour manger et que je ne peux boire que de l'eau quand je le porte, ça m'évite de grignoter entre les repas, plutôt le bon plan côté ligne !

J'ai encore environ un an de traitement, ça aura été plus long que prévu mais je ne regrette pas, la dent qui me gênait ne chevauche déjà presque plus l'autre, et ça a aussi corrigé un problème de décalage de mâchoires. Je le remarque quand je regarde des photos de moi : je souris beaucoup plus, même si ce n'était pas un gros complexe.

Tous les gens qui ont porté des bagues autour de moi me disent qu'ils auraient bien aimé avoir ce type d'appareil à l'époque ! "

Charlotte, 35 ans

"J'ai commencé le traitement à 33 ans : suite à un problème de gencive, il fallait que mes dents soient bien alignées. De toute façon, j'avais toujours eu envie de les faire redresser car certaines se chevauchaient.

Au final, le protocole a été un peu plus long que prévu pour les dents du haut, j'ai gardé les gouttières environ 18 mois, contre seulement un an en bas. Je voulais des bagues internes mais ce n'était pas possible, alors on m'a conseillé Invisalign.

Je m'y suis habituée très facilement, même si ça tire un peu à chaque nouvelle gouttière.

Heureusement, la douleur est supportable et disparaît au bout d'un ou deux jours. J'ai aussi zozoté un tout petit peu par moments, au changement de certaines gouttières, mais rien de grave.

Côté esthétique, ce n'est pas complètement invisible mais il faut vraiment coller son nez dessus pour les remarquer.

J'ai étonné certains collègues en leur disant que je portais un appareil !

Même pour embrasser, les gouttières ne sont pas trop gênantes. Je les enlevais quand même pour les câlins avec mon mari, c'était plus agréable et il m'a confirmé que ce n'était pas terrible pour les préliminaires buccaux... Par contre, je les remettais tout de suite après car je devais le porter le plus possible, notamment la nuit.

Comme j'ai été "bonne élève", le résultat est parfait, on me fait beaucoup de compliments sur mon sourire et comme j'ai un fil de contention, je suis tranquille, ça ne bougera plus ! "

L'avis de la spécialiste

Dr Laurence Abtan, orthodontiste : "Cette méthode est un vrai progrès pour l'orthodontie chez les adultes et les ado. Je la conseille fortement par rapport à l'option bagues, sauf dans les cas où les axes à corriger sont trop complexes.

Il y a de nombreux avantages, notamment l'absence de contraintes alimentaires puisqu'on l'enlève pour manger. On peut croquer dans une pomme ou mâcher un chewing-gum sans problème.

Aucun risque non plus d'accident type bague qui se décolle ou petit fil qui coupe. Le seul bémol, c'est qu'il faut être assez sérieux, puisque l'appareil est amovible : il vaut mieux oublier si on a tendance à le mettre un jour sur deux car le résultat ne suivra pas.

En revanche, ça n'a rien de dramatique si on décide de s'en passer pour une soirée exceptionnellement. Et comme niveau prix, c'est moins cher que les bagues internes (sur la face arrière des dents) et à peu près pareil que les bagues transparentes, ça vaut le coup."

Gisèle Bundchen

Gisèle BündchenCopyright photo : abacapress.com

Si avec ça, je n'ai pas un joli sourire de star, je m'en plaindrais à mon dentiste !

Pour info :

Seuls les orthodontistes et les chirurgiens-dentistes peuvent proposer la méthode Invisalign. Environ 1/3 des orthodontistes l'utilisent mais il n'existe pas d'annuaire des praticiens en ligne : il faut demander à votre orthodontiste s'il pratique la méthode ou s'il peut vous orienter vers un collègue.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0