Contribution de
lucille_mondriane
Culture   Evasion  

Escapade dans la Maison du Cordonnier

Vous cherchez un petit coin de France au calme, qui marie vieilles pierres, confort cosy, gourmandises et balades ? Suivez-moi dans la Maison du Cordonnier, à Bruniquel, dans le sud-ouest. Ici, les chambres s'appellent Les Bottines, Les Escarpins ou Les Espadrilles. Et l'hôtesse vous concocte petits plats et gourmandises lactées...

Escapade dans la Maison du Cordonnier
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

C'est une petite maison à colombages, toute en hauteur, bâtie au XVème siècle, dans une ruelle étroite du village médiéval de Bruniquel. Autrefois, on trouvait là l'atelier du... bottier !

Voilà pourquoi on continue de l'appeler la Maison du Cordonnier. Marie Puig, une Bretonne séduite par le sud-ouest a conservé l'ambiance qui fait le charme de cette maisonnette, presque une maison de poupée...

Des sabots en vitrines !

Dès l'entrée, le ton est donné : une jolie vitrine ancienne conserve à l'abri de minuscules mais authentiques chaussures et sabots anciens. A croquer !

Les outils d'antan de ce métier sont accrochés juste en-dessous.

Ici, pas de cheminée, mais une ambiance chaleureuse, cosy, coquette. Marie chine et donne à son intérieur un petit air désuet et charmant. De la cuisine émanent déjà des odeurs qui vous chatouillent les narines. Allez poser vos valises et redescendez vous initier aux délices gourmands de cette Bretonne pleine d'inventivité.

Chaussures à mon pied

Clin d'œil au passé des lieux : ici, les chambres s'appellent Les Bottines, Les Escarpins et Les Espadrilles. Toutes sont charmantes, comme on les aime dans les maisons d'hôtes. Les Espadrilles affiche un côté romantique et sobre, avec sa blancheur, son mannequin en robe de mariée , sa salle de bain derrière des portes japonisantes.

Les Escarpins jouent l'apaisement en vert d'eau, tandis que les adorables Bottines affichent vieilles pierres, blanc et bleu. Une ravissante petite robe ancienne en broderies ajourées est suspendue près d'une vieille armoire qui fleure bon la dentelle. Dans chaque chambre, service à thé et café à disposition.

A voir aux alentours

Le village de Bruniquel domine les gorges de l'Aveyron. Rendu célèbre par le film de Robert Enrico, Le Vieux fusil, qui y fut tourné, il invite à la balade.

La cité médiévale : à la limite du Quercy et du Rouergue, au débouché des Gorges de l'Aveyron, Bruniquel veille du haut de ses châteaux. D'étroites ruelles escarpées montent aux châteaux, jalonnées de magnifiques demeures de pierres aux façades ouvragées, portes en accolades ou fenêtres à meneaux...

© Mairie Bruniquel

Les châteaux de Bruniquel : perchés à plus de 90 mètres au-dessus des méandres de l'Aveyron, ils participent à la magie des lieux. Une salle des châteaux est consacrée à l'exposition de photos prises pendant le tournage du film Le Vieux fusil avec Romy Schneider et Philippe Noiret.

© Christian Tschocke

La Maison Payrol : ancienne résidence des gouverneurs de la ville, elle est une invitation au voyage à travers les riches heures de l'histoire locale. Plus de 300 objets de mémoire provenant de collections privées : faïences, terres cuites vernissées, objets religieux, cartes et gravures, mobilier rural, verres de Grésigne, décors de faîtage.

© OT Bruniquel

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0