Contribution de
eloadore
Culture   Musique  

Et si Julien Doré était devenu le gendre idéal ?

De la nouvelle star et ses excentricités à la scène de l'Olympia, il en a fait du chemin le petit gars androgyne à l'accent du sud.

Et si Julien Doré était devenu le gendre idéal ? © eb
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez2
Je m'abonne

Si ma mémoire est bonne, à ses débuts, ce jeune homme dérangeait un peu.

Si l'on en croit, l'ambiance qui régnait hier soir àl'Olympia, cette période est bien révolue. Un public de filles de tous âges enfurie (petit aparté à destination du public, il est bien mieux de voir unconcert à travers ses yeux, qu'à travers les écrans de vos iphones), un Julienqui joue plus que le jeu (on avoue ça énerve un peu) : De la chemise qu'ildéboutonne à la posture du Christ qu'il prend dos au public, en passant par lebain de foule sur le dos du videur, aurait-on retrouvé l'idole des jeunes ?

Si c'est le cas, et bien c'est plutôt rassurant, ça veutdire que la jeunesse a bon goût.

De son parfait "Paris Seychelles" à ses tubesloufoques des premiers albums, il tient plus de deux heures avec énergie etgénérosité le petit.
C'est musicalement très carré, lumières, fumigènes etpaillettes en sus pour la magie. Il saute, il crie à s'en casser la voix (si ce soir...), il s'amuse, il prend tout ce qu'il y a à prendre.

Il revient pour un dernier morceau, quasi aphone,chanter une chanson en italien parce que sa grand-mère italienne elle-même est dans lasalle. Et là, alors qu'on le sait célibataire (si si !), on se dit qu'ilpasserait très bien dans les dîners de famille, malgré son tatouage de MarcelDuchamps sur le torse. Alors Julien si tu me lis, je suis joignable au 06 06 0606, et le soir chez moi (comprendra la référence qui peut).

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
2 commentaire(s)
Anonyme - 18/11 à 08:52

Pas du tout lombarde sa grand-mère mais Ligure.

Signaler un abus
Anonyme - 17/11 à 22:09

va falloir revoir votre copie car Julien ne vient pas de Pop Star

Signaler un abus
Commentaire(s) : 2