Contribution de
Lafilledelacom
Culture   Musique  

Et si on ne parlait pas de la sensibilité d’Hélène Segara

Il y a quelques jours, suite à la sortie de son nouvel album, « Tout Commence Aujourd’hui », j’ai eu l’occasion de pouvoir poser quelques questions à Hélène Segara.

Et si on ne parlait pas de la sensibilité d’Hélène Segara © LFDLC
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez4
Je m'abonne

Pour préparer cette rencontre, je me suis replongée dans sa discographie. Si elle a de nombreux tubes à son actif, sentimentalement parlant, je suis très attachée à son rôle d’Esmeralda. MAIS, j’ai réalisé que cette comédie musicale avait 17/18 ans et que décemment je ne pouvais pas mentionner cet élément lors de notre rencontre. Mais c’était difficile, j’ai tellement pleuré à cause Notre-Dame de Paris que je suis allée voir trois fois au Palais des Congrès… Oui, trois fois...

Alors pour avoir un peu plus de matière et ainsi ne pas arriver sans information sur Hélène Ségara, j’ai cherché un peu comment la presse parlait d’elle. Systématiquement, un point de son caractère était mis en exergue : sa sensibilité. Alors oui, on peut parler de son émotivité musicale, de la mélancolie qui transparaît dans ses chansons, de la douceur de sa voix, mais après une heure à ses côtés, la jolie chanteuse n’est pas que ça. Paradoxalement, c’est sa force de caractère qui m’a sauté aux yeux. Durant ce petit moment, nous avons pu parler de tout et comme je vous aime bien, je vais partager tout ça avec vous.

Une chanteuse engagée.

Depuis quelques jours ses propos sont repris et relayés un peu partout mais, on ne va pas se mentir ils ont été quelque peu déformés. Pour tout vous dire, nous avons d’ailleurs entamé l’entretien sur cette polémique autour des Restos du Cœur. J’ai voulu savoir ce qu’elle en pensait, sa réponse fut sans appel et plutôt drôle «Quand on pense aux choses vraiment graves, il est vrai que c’est important de perdre du temps sur une chanson comme le font les média ». Douce ironie qui fait réaliser que, oui, c’est quand même idiot de passer autant de temps à démonter des gens qui veulent simplement aider les autres… C’est étrange un peu comme démarche. Bref…

À côté des Restos la soi-disant Hélène fragile œuvre pour une association de femmes, Cap Femina Adventure. En femme « sensible » elle a traversé le désert uniquement entourée de femme. On voyait des feux d’artifices dans ses yeux quand elle en parlait ! Ce qui est drôle quand on lui prête les propos suivants "Le rôle de la femme est d’être en cuisine ». 


Une jolie carrière.

Depuis décembre, Hélène Ségara défend son dernier album, "Tout Commence Aujourd’hui", d’où est tiré le premier single éponyme

Petite info, j’ai été surprise d’apprendre que son mari avait été l’auteur de certains titres, et notamment le single Genre Humain. Et quand on lui demande si c’est difficile de travailler avec son amoureux, elle répond très rapidement que non. C’est tellement mignon !

Mais au final on en pense quoi de ce nouvel album ? Eh bien, on retrouve la voix de la chanteuse, on retrouve ce qui fait son ADN à savoir les duos, les notes aiguës et surtout l’amour. Si on s’intéresse à des morceaux précis on peut évidemment parler du titre Genre Humain, le rythme entraînant n’est pas sans rappeler Toi + Moi de Grégoire. J’ai aimé également Porte mes Secrets qui sait se distinguer au coeur de l’album, l’intro est un duo avec le piano et les paroles sont plutôt mignonnes. De manière générale, j’ai le sentiment qu’une grande place a été donnée à la composition et que la musique prend parfois le dessus sur les parties chantées. Je pense notamment au titre Je te Pardonne sur lequel on observe un véritable travail, on ne veut pas juste raconter une histoire avec des mots, mais on nous transporte dans quelque chose de plus fort et c’est là qu’on se demande si effectivement tout ne commence pas aujourd’hui pour Hélène Ségara.


Des échanges.

Et puis, au-delà de la chanteuse que je ne peux pas qualifier de fragile, de cette rencontre, j’en tire beaucoup de rires. Je repense notamment à ce moment où je devais poser à coté d’elle, pour pouvoir faire la partenaire de photo. Face à face, Hélène Ségara a donc inversé les rôles et a pris l’habit de l’intervieweuse. C’est ainsi qu’elle s’est mise à me poser des questions sur mes longs cils (je vous donnerai mon conseil beauté prochainement), et puis on a parlé de mon de famille qui sent bon les pastas. C’était un moment doux et complice où je l’avoue, j’ai été d’une timidité complètement ridicule. J’étais cette ado qui pleurait en pensant à Esmeralda. C’est quand même couillon quand t’as pas loin de 30 ans…  Et c’est alors que j’étais moi-même complètement gênée que je l'ai trouvée la plus touchante. Ce ne sont pas ses paroles pleines de mélancolie teintées d’une tristesse énorme qui me font dire qu’Hélène Ségara est une fille sensible, non, c’est l'époustouflante humanité qui se dégage de cette personne pleine de vie qui me murmure ce mot.

Alors, pour conclure, je ne peux que vous inviter à plonger dans l’univers de la chanteuse et laisser tomber tous vos a priori, donc cliquez un peu sur son site, sa page Facebook, , et tweetez-lui que j’ai adoré cette rencontre.


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
4 commentaire(s)
sylyon - 01/04 à 09:39

Super article merci a vous

Signaler un abus
Elodie - 31/03 à 19:10

Bravo pour ce très bel article

Signaler un abus
bruno - 31/03 à 18:42

Un vrai bel article, de quelqu'un qui enfin s'intéresse à la personne et à la sincérité des actes plutôt qu'a créer des polémiquesBravo et merci de montrer ce genre de choses et de parler d'elle telle qu'elle est.

Signaler un abus
venesssa57 - 31/03 à 16:01

Tu est très belle Hélène je t'adore prend soin de toi bisous

Signaler un abus
Commentaire(s) : 4