Contribution de
purplemorganelefay
Culture   Ma ville préférée  

Foggy creepy London

Rira bien qui rira le dernier

Foggy creepy London © © F.RIEUBON, 1995
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

En 1995, premier "vrai" voyage à Londres, entre potes étudiants, sans les profs. J'avais l'idée fixe de faire un tour à Whitechapel, sur les traces de Jack l'éventreur, histoire d'agrémenter le voyage d'une touche "creepy" de mauvais goût. Quatre volontaires se joignent à moi. Après une belle marche le long de la Tamise, nous bifurquons au niveau de la City après le Tower Bridge, et trouvons le quartier de Whitechapel, désert en ce dimanche gris. A fond dans le délire, nous cherchons des ruelles sordides et prenons des photos où nous faisons semblant d'avoir peur, comme si l'assassin était à nos trousses. Nos clichés dans la boîte, nous repartons, fiers comme des paons, par un autre chemin, en refusant de nous abaisser à prendre le plan pour nous repérer.

C'est ainsi qu'à la nuit tombée, nous nous retrouvons au milieu de carcasses de viandes, et de rues bien plus sordides que celles que nous étions venus chercher. Moins fiers, tout à coup... Nous sortons finalement le plan, et nous apercevons que nous sommes perdus dans le quartier Smithfield - plus gros marché de viande en gros de Londres ! Nous sautons dans le premier taxi, qui revient sur nos pas pendant plusieurs kilomètres : fou-rire collectif ! Nous avons quand même demandé au chauffeur de nous arrêter bien avant l'auberge de jeunesse, une fois certains de nous repérer, pour que le reste de la troupe ne nous voit pas arriver en taxi, et pouvoir nous vanter d'avoir tout fait à pied... sans plan, bien sûr.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0