Contribution de
TopEtHumble
Mode   News mode  

Gameuse depuis 20 ans: qu'est-ce qui a changé ?

Déjà 30 ans, je suis jeune mais j'ai l'impression d'avoir connu toutes les étapes de l'évolution du jeu vidéo. Car oui je suis une geekette et j'apprécie jouer aux jeux vidéo. Déjà 20 ans de jeux vidéo derrière moi, qu'est-ce qui a changé ?

Gameuse depuis 20 ans: qu'est-ce qui a changé ? © TopEtHumble
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne
Je suis née en 1984 soit une année après la sortie du tout premier Mario Bros (qui est culte pour toute ma génération). C'est mon grand frère qui m'a fait découvrir l'univers du jeu vidéo dès mon plus jeune âge.
J'ai donc eu la chance de découvrir une belle époque du jeu vidéo: les parties entre copains. Car oui, vous vous en doutez, habitant dans un village de 2000 habitants, je n'ai pas trouvé une seule gameuse à cette époque (vous le savez certainement, les filles se sont mis assez tard à jouer aux jeux vidéo).

Mes débuts dans le jeu vidéo

Je ne peux pas vous dire le nombre d'heures que j'ai passé devant mon écran de télévision, les heures sur ma Nes, que de bons souvenirs. A cette époque tout était différent, on jouait avec nos amis (surtout mes frères et voisins), tous dans la même pièce. On se connaissait bien, et il n'y avait pas de différences entre eux et moi. C'était donc pour moi la belle époque, je n'étais donc pas une femme (ou plutôt fille) jouant aux jeux vidéo mais un(e) partenaire (ou concurrente en fonction du jeu). Je tiens à vous rassurer, je fais maintenant un très beau métier, j'ai fait de longues études, non le jeu vidéo n'a pas ruiné ma vie :).

Voici le temps de la PS3

Et c'est à partir de là que tout a changé: l'arrivée du jeu en ligne. J'ai eu de nombreuses consoles: NES / Megadrive / PS1 / PS2 et PS3. Avec le temps, j’ai changé de ville mais malheureusement le jeu vidéo a vite évolué: terminé les soirées entre amis. 30 kilomètres me séparant de mes amis, il était donc bien plus simple de se retrouver en ligne. Oui mais même en jouant en coopération avec eux, il y avait d'autres joueurs en face de nous. Et forcément, avec le micro, j'avais souvent droit à des réflexions de mecs. Pas facile de perdre face à une nana (mais heureusement, tout le monde n'est pas aussi bas du front). Il m'arrivait donc de couper mon micro pour pouvoir jouer tranquillement.

Forcément, une femme qui joue à un FPS ce n'était pas vraiment bien vu par tout le monde (il suffit d'un pourcent de rageux pour vous gâcher l'expérience de jeux). Pourtant il y avait de plus en plus de gameuses mais pas sur ce genre de jeux (car non, on ne peut pas être considérée comme gameuse en jouant à Candy Crush). Pour être totalement être honnête avec vous, je n'ai pas vraiment aimé cette période, j'ai principalement jouée en solo afin d'être tranquille dans mon coin.

La revolution: la PS4

Et voici l'arrivée tant attendue de la Playstation 4, quand je parle de revolution, je ne parle pas forcément de graphismes. Ok c'est super beau mais le gap technique me semblait plus important à "mon époque".
Par révolution, je parle des habitudes des joueurs, en effet, le temps a fait son oeuvre. Il me semble que la PS4 soit la console de la maturité, et notamment au niveau des gamers. Quel plaisir que de jouer en ligne, c'est nettement plus convivial (bon ok pas toujours mais cela n'a pas de rapport avec mon sexe).

Alors non, ce n'est pas la faute du jeu vidéo, c'est la faute de l'être humain. Et pour une fois, il évolue dans le bon sens et c'est vraiment encourageant. Je n'ai pas encore d'enfant mais si un jour j'ai une fille, alors je sais qu'elle pourra jouer tranquillement en ligne (bon d'ici là on en sera à la PS6).

Et vous, trouvez-vous que la mentalité des jueurs a changé ? Et surtout en bien ou non ?
 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0