Contribution de
LineClement
sexo-psycho   Mon travail  

Gérer le stress au travail

Envie de combattre le stress ? Voilà quelques conseils à suivre pour mieux vivre au travail.

Gérer le stress au travail © Pexels
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez1
Je m'abonne

L’été est définitivement derrière nous, les plages, le repos, et pour ceux qui ne sont pas parti, les journées calmes au bureau, moins de client, moins de boulot, plus de zen… Mais voilà, tout ça est terminé, et il faut faire face. La pression de la rentrée, les chiffres à réaliser avant la fin de l’année, le stress, l’accumulation, les pressions… De quoi craquer.

Voyons justement ensemble quelques petites astuces pour éviter de péter un plomb au travail. Rien d’insurmontable, mais de quoi se détendre un peu face à des situations délicates.

- Dédramatiser.

Le stress au travail est essentiellement lié à la pression. La pression de mal faire, de ne pas faire assez. La pression d’être mal vu, de perdre son travail, son salaire. STOP.

Dédramatisons. Tout ne peut pas être parfait, vous pouvez être échec, vous avez le droit de faire des fautes, des erreurs. D’être un peu plus lent, d’être malade, fatigué. Vous êtes un être humain, et la faiblesse fait partie de l’humain. Si par moment vous n’assurez pas, le monde ne s’arrêtera pas de tourner. Le monde du travail s’organise comme une grande équipe, et d’autres peuvent et doivent vous aider quand ça ne va pas. Tout comme vous serez là pour les aider dans l’épreuve. Mais une fois encore, rien n’est jamais bloquant.

Quand à la peur de perdre son travail, ça suffit ! Perdre son travail n’est pas un drame. Ca veut tout simplement dire qu’il ne vous convenait pas. Dans ce cas là, vous en trouverez un autre, et la vie continuera. Dans tous les cas le travail ne peut pas être le centre de votre vie.

- S’organiser.

Vous vous sentez débordé ? Trop de dossiers à traiter, trop de sujet à abattre ? Et bien tâchez de vous organiser un peu plus.

Faites des listes, prenez du temps pour planifier vos actions. Dédiez un temps à chaque tâche, et apprenez à dire non quand vous sentez qu’un projet ne sera pas réalisable dans les temps.

- Partager la pression.

Ceci va avec la notion d’organisation. Pourquoi faire tout tout seul ? Demandez de l’aide, prévenez votre hiérarchie que telle ou telle action ne pourra être menée que si vous êtes aidée. Présentez des arguments en ce sens, et expliquez qu’un sujet fait « à l’arrache » par vous seul n’aura qu’une piètre qualité, mettez en valeur le travail en équipe et votre capacité à rassembler une équipe.

- Reconnaitre ses limites.

Et oui, dire « je ne sais pas faire », ou je « n’aurai pas le temps » est une qualité. Bien plus que celle de dire « oui » à tout, et finir tous les soirs au bureau jusqu’à 22h. Vous avez même le droit de demander à être former. L’apprentissage ne s’arrête pas aux portes de l’université, et le monde du travail doit aussi vous offrir les outils pour vous améliorer au sein de votre métier.

- Mieux travailler.

Eteignez votre portable, fermez votre boite mail. Interdisez-vous Facebook et Youtube, focalisez sur vos tâches, en planifiant quelques pauses évidement. Attention au travail parcellaire et à la procrastination, ils peuvent vous faire perdre un temps fou. Bossez en musique, et si possible une musique un peu rythmée pour vous garder éveillé.

- Décompresser.

Partez à l’heure du bureau, inutile de cumuler les heures supplémentaires inutilement, aérez-vous, prenez une vraie pause entre midi et deux, marchez, faites un tour au parc, lisez, écouter de la musique. Voyagez, partez à l’étranger, aérez vous l’esprit quand vous n’êtes pas au travail.

Prenez de la hauteur. Au moins une fois par semaine, monter en haut d’un mont, d’un bâtiment, d’un monument, et regardez l’horizon. Respirez un grand coup, constatez que vous faites partie d’un tout. Relativisez, ça va aller.


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
Anonyme - 26/03 à 21:24

"Perdre son travail n’est pas un drame. Ca veut tout simplement dire qu’il ne vous convenait pas. Dans ce cas là, vous en trouverez un autre, et la vie continuera.". Allez dire ça à ceux qui ont des crédits à payer, des enfants à nourrir... Tant mieux si votre travail vous plaît et que vous pouvez vous permettre de le quitter à n'importe quel moment mais n'en faîtes pas une généralité. Quand on voit le nombre de chômeurs en France, il est évident qu'il ne suffit pas de quitter un travail pour aussitôt en retrouver un. Il est évident qu'il s'agit simplement de conseils et que l'on n'est pas sur un site d'infos mais je doute que ce genre de déclarations apporte vraiment quelque chose aux salariés.

Signaler un abus
Commentaire(s) : 1