Contribution de
solene_duclos
Culture  

Halloween : PaRiS version FRisSoN !

Le 31 octobre, découvrez la capitale autrement. Loin des paillettes et du glamour parisien, découvrez un Paris insolite, mystérieux, voire effrayant. Sous terre... ou en l'air !

Halloween : PaRiS version FRisSoN !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

LES CATACOMBES

Vingt mètres séparent les rues bourdonnantes de la capitale de ces étranges galeries souterraines. On y accède (officiellement !) par un escalier en colimaçon, histoire de se mettre en jambe pour les 1,7 kms de parcours qui vont suivre. Quelques marches plus tard, la lumière laisse place à l'obscurité, les avenues de Denfert-Rochereau à des tunnels étroits, les klaxons à un silence pesant... La vie à la mort.

Etrange sentiment de se sentir observée par une dizaine de crânes disposés en cœur ou en croix...

Flippées ou clostros, passez votre chemin !

www.carnavalet.paris.fr

LES STATIONS FANTOMES

Le métro est pour beaucoup d'entre nous pratique, voire indispensable... Pourtant, vous ignorez probablement que 6 stations fantômes sommeillent tapies dans l'ombre. Certaines ont fermé, d'autres n'ont jamais été ouvertes. La prochaine fois que vous prendrez la ligne 5, jetez un oeil par la fenêtre entre Quai de la Râpé et Bastille.Mais pour une visite en profondeur, contactez l'association ADEMAS qui organise des tours ponctués d'anecdotes croustillantes, en attendant la possible remise en circulation d'une rame des années 30.

ademas.assoc.free.fr

LES EGOUTS

Sans eux, vous continueriez à recevoir moults déchets sur la tête et à slalomer entre les ordures. Mais ces derniers offrent également l'opportunité d'une visite insolite très informative ! Jusqu'en 1975, les visiteurs circulaient en barque dans le collecteur d'Asnières. Aujourd'hui, on se balade à pied dans les 500 mètres (sur 2 400 kms au total !) de galeries sombres... en prenant gare à ne pas marcher sur l'un de ses adorables occupants à 4 pattes.

www.paris.fr

LA TOUR DE LA TERREUR

Mickey a encore frappé et ça fait du bien (au moral) là où ça fait mal (au cœur !). Avant d'accéder au nerf de la guerre (l'ascenseur), un petit film explique l'histoire de cet étrange hôtel : "En 1939, par une sinistre nuit d'orage, le Hollywood Tower Hotel est frappé par la foudre et 5 clients de l'hôtel disparaissent à jamais dans La Quatrième Dimension". Les visiteurs téméraires sont ensuite invités à grimper dans l'ascenseur. Puis c'est parti pour un festival de chutes de plus en plus hautes, le tout dans un noir absolu...

Après cette expérience, vous ne prendrez plus que les escaliers...

www.disneylandparis.com

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0