Contribution de
Gallïane Murmures
Lifestyle   Culture  

Harcèlement, Agissons !

Ce lundi 9 novembre, le gouvernement lance (enfin) une campagne contre le harcèlement des femmes... Il était temps !

Harcèlement, Agissons ! © Ministère des Droits des Femmes
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Dans le cadre du plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun annoncé le 9 juillet dernier, Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, et Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, présentent ce matin, lundi 9 novembre, à la Gare Saint-Lazare, la campagne gouvernementale de sensibilisation contre le harcèlement sexiste et lesviolences sexuelles dans les transports en commun.

Il s'agit de la 1ère campagne de genre en France menée par les autorités publiques et ce n'est pas trop tôt quand on considère le nombre d'agressions subis tous les jours par les femmes dans le bus, le métro ou la rue. Cette mesure fait partie de l'un des douze engagements pris par le Gouvernement pour lutter contre cette problématique publique. Infographies marquantes et vidéo à l'appui, on invite tout à chacun à prendre ses responsabilités. 
J'apprécie particulièrement la pertinence des images et les conseils donnés, que ce soit aux victimes, mais surtout aux témoins d'agressions. 
Victimes, témoins d'agressions, mais aussi agresseurs, c'est à tous de prendre conscience de l'anormalité de ces gestes !

Certes, les agressions sexuelles et les comportements sexistes ne se limitent pas aux transports en commun, nous sommes bien d'accord, mais cette campagne a au moins l'avantage de mettre en avant le quotidien des femmes et de pointer du doigt ce dysfonctionnement de notre société où les hommes pensent que l'espace public leur appartient. 

Rendez-vous sur le site du Ministère des Droits des Femmes pour découvrir toute la campagne Stop au Harcèlement et suivez le #HarcèlementAgissons sur Twitter !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0